Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

« On est comme les autres »

Muriel Richeteau et ses deux garçons sont sourds. Cette maman de Vouneuil-sous-Biard a manifesté samedi, journée mondiale des sourds.

Pourquoi manifestez-vous ce samedi ?
Je suis sourde de naissance, coin-me mes deux garçons que j’élève. Si je manifeste aujourd’hui dans le cadre de la journée mondiale des sourds, ê~est pour montrer que les sourds savent communiquer. Nous sommes des citoyens comme les autres.
Langue des signes ou lecture sur les lèvres ?
Je préfère la langue des signes car je n’arrive pas bien à lire sur les lèvres.
Les personnes entendantes n’imaginent pas les problèmes rencontrés au jour le jour par les personnes sourdes ou malentendantes.
La vie est difficile pour les sourds. Aujourd’hui, nous sommes bloqués par beaucoup de choses qui sont
Par exemple, c’est ‘ compliqué de prendre des rendez-vous chez le médecin : je ne comprends pas les noms des maladies ou les diagnostics. Il y a aussi tout ce qui concerne les démarches avec les administrations.
Est-ce que parfois vous vous sentez victime d’une discrimination ?
Je me sens exclue de la société. Par exemple, mon premier fils a été intégré dans une école et il est arrivé qu’on se moque de lui.

Source : Journal Centre Presse © 29 Septembre à Poitiers (France)

Merci à J.Sicot pour Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.