La main des sourds

Une nouvelle association pour briser les murs du silence

Estelle Jaffrezic, jeune Fourmisienne qui a une formation d’éducatrice, gère parfaitement la langue des signes et le langage parlé complété (LPC). Forte de cette compétence, elle souhaitait se mettre au service de la population de la commune et de ses environs. Une rencontre avec Lionel Dupureur responsable de la Boutique de Gestion espace (BGE) de la ville, a permis à la jeune femme de mieux appréhender, détailler et cerner son projet.

Estelle Jaffrezic, une jeune Fourmisienne, ne sait pas seulement parler la langue des signes et utiliser le langage parlé complété (LPC). Elle a aussi au cours de son expérience professionnelle pu apprécier les besoins énormes et les difficultés qui existaient, dans tous les domaines de la vie courante, pour les sourds et malentendants. L’idée de créer une forme de service pour répondre à ses besoins, lui est venue naturellement.

« Favoriser l’information et l’accompagnement des personnes sourdes ou malentendantes », Estelle résume en quelques mots le service qu’elle souhaite offrir, avant d’en détailler quelques domaines d’application. « Se donner les moyens pour faire intervenir des professionnels de la santé et du personnel juridique, faire communiquer les deux mondes, celui des entendants et celui des sourds, proposer des initiations à la langue des signes ou au LPC, intervenir dans différentes structures : établissements scolaires, entreprises, musées… », pour la jeune femme, la liste est longue et variée. Les moyens de mettre en place ces services en paraissent d’autant plus compliqués.

Dans cette démarche, Estelle s’adresse à l’antenne fourmisienne de la Boutique de Gestion espace (BQE), en particulier à Lionel Dupureur.

Dans le cadre de ses missions et de ses objectifs : conseiller et former les créateurs d’entreprises, il décide d’accompagner Estelle.

Cette dernière se lance dans un cursus de formation, découvre les techniques d’étude de marché, de vente, de gestion d’entreprise et de droit des sociétés « Pendant ce stage, venant en complément du suivi de mon projet, j’ai également eu l’occasion de rencontrer d’autres créateurs potentiels. Cette découverte a été très enrichissante », souligne aujourd’hui Estelle.

À la fin de ce stage, elle a présenté un projet qui a été examiné par un jury de professionnels de la création d’entreprise. Cette démarche permet aux stagiaires de solliciter une validation et des conseils avisés.

Cette année, à l’échelle de la Région, le jury a souhaité mettre en avant deux projets, dont celui d’Estelle : la création d’une association d’aide aux sourds et malentendants sur Fourmies.

Pour faire aboutir son projet elle bénéficiera d’une aide de la Région et d’un accompagnement. •

> Contact et renseignements : BQE, Tél : 03 27 57 56 07.


Source : http://www.lavoixdunord.fr © 30/07/2008 à Lille (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.