La main des sourds

Elles ont appris le langage des signes pour aider leur collègue

12 salariées d’une grande surface ont suivi une formation pour communiquer avec Fabienne, sourde et muette.

C’est plus émouvant qu’une belle histoire entre jeunes femmes. Quand le magasin Auchan de Montauban embauche Fabienne, 30 ans comme caissière, alors qu’elle est sourde et muette, la direction ne savait pas qu’elle déclencherait un tel élan de solidarité.
En effet, peu de temps après, alors que Fabienne communiquait depuis sa caisse avec les clients par une pancarte les invitant à parler lentement car elle était handicapée, douze salariées du magasin se sont portées volontaires pour suivre un stage de formation au langage des signes.

Ainsi, Patricia, Clémentine, Cathy, Aurélie et les autres (lire encadré) ont-elles suivi trente heures de cours financés par l’entreprise et géré par Chantal Burais, du Greta, avec l’aide d’une formatrice spécialisée, Pascale Dossetto.

Mercredi, à l’issue de leur stage, qui s’est déroulé en deux temps (une première période trois jours pleins en mars dernier suivie de deux autres jours en mai au cours desquels Auchan n’a pas hésité à mettre 12 personnes en congés formation en même temps), les douze collègues de Fabienne qui travaillent aux caisses mais aussi à l’administration et au service du coffre du magasin étaient opérationnelles.
Elles racontent : « Avant, on ne pouvait pas vraiment communiquer avec Fabienne. Alors on s’est engagé pour faire tomber le mur qui existait entre elle et nous. Cette première formation nous permet de parler avec Fabienne. Les cours que nous avons reçus ont été centrés sur un vocabulaire directement utilisable dans le cadre de notre travail. Nous avons le sentiment d’avoir progressé personnellement mais aussi d’avoir créé une dynamique sur une action de solidarité. On se sent plutôt fières », avouent les collègues de Fabienne dans un fou rire collectif qui fait plaisir à voir. Quant à Fabienne, elle dit en langage des signes, bien sûr, tout le plaisir qu’elle a, à voir autour d’elle toute cette solidarité qui s’organise. Elle avoue aussi que « certains clients lui témoignent la même solidarité en passant systématiquement à sa caisse pour l’encourager dans son travail ». Sympa non ! L’exemple spontané des copines de Fabienne pourrait être suivi d’un autre stage de formation au langage des signes. D’autres employées du magasin ont effectivement postulé. Le langage des signes, c’est sûr parle le langage du cœur.
Elles l’ont fait
Voici la liste des douze collègues de Fabienne qui ont suivi le stage d’initiation au langage des signes pour pouvoir communiquer professionnellement ou personnellement avec elle. Elles travaillent toutes au supermarché Auchan dans différents services et méritent vraiment un grand coup de chapeau : Patricia Brousse, Marie-Line Cruz, Clémentine Emmery, Huguette Garriguenc, Cathy Leblanc, Aurelie Letelier, Véronique Lopez, Katia Malbrel, Valérie Malmon, Nadège Renaud, Marie-Françoise Testas.

Source : http://www.ladepeche.fr © 09/05/2008 à Toulouse (France)

1 commentaire
  1. Pebay dit

    Dans le cadre de mon travail (accompagnement d’enfants handicapé dans les écoles :AVS) et dans un but plus personnel, je cherche a apprendre la langue des signes. J’habite à Toulouse et l’association IRIS est trop contraignante pour pouvoir m’y inscrire (horaire, coût de la formation). Je ne trouve pas d’autres formation. Peut-être êtes vous au courant de lieux où serait proposé cet apprentissage?

    J’espère avoir bientôt de vos nouvelles. En vous remerciant.
    Carole

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.