Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Accompagner les malentendants du Calvados

Une association leur vient en aide afin de leur éviter l’isolement et les informe des progrès scientifiques susceptibles d’améliorer leur quotidien.

Françoise Féron et Brigitte Clérisse.

« Être malentendant ne représente pas qu’un handicap physique, c’est aussi un handicap social, parce que le malentendant éprouve des difficultés à communiquer avec les autres. »

C’est en s’appuyant sur ce constat que Françoise Féron et Brigitte Clérisse, elle-même malentendante, décident de créer l’Association des devenus sourds et malentendants du Calvados (ADSM). « Le principe est d’aider les sourds et malentendants du département dans les démarches de communication auxquelles ils sont confrontés dans la vie quotidienne. Pour cela, nous avons une personne qui se charge de ces démarches, auprès des administrations par exemple, selon des règles déontologiques, avec un droit de réserve et de confidentialité. L’association, propose aussi aux malentendants des activités de plein air et des rencontres conviviales avec des personnes qui ne souffrent pas de ce handicap pour éviter le renfermement sur soi », explique Françoise Féron, présidente de l’association.

Mais l’ADSM Calvados mise également sur l’information et le développement des techniques qui permettent de faciliter la vie des malentendants. « Les cinémas, comme d’autres lieux publics, peuvent s’équiper de boucles à induction magnétique qui permettent, à l’aide d’une sphère d’ondes, de transmettre le son des films directement dans les appareils des malentendants sans les bruits parasites de la salle. Actuellement le cinéma de Mondeville et celui de Saint-Pierre-sur-Dives en sont équipés. »

Enfin, dès juin prochain, l’ADSM organisera des réunions d’information animées par des professionnels de santé afin de découvrir tout ce qui se fait aujourd’hui dans le domaine médical à l’attention des sourds et malentendants.

Pratique : L’ADSM tient une permanence d’accueil tous les lundis à la maison de quartier de Venoix, 18, avenue des chevaliers à Caen, de 14 h 30 à 18 h. Renseignements auprès de Françoise Féron au 02 31 77 51 27 ou 06 81 04 54 31

Source : http://www.ouestfrance.fr © 10/05/2008 à Calvados (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.