La main des sourds

Un week-end pour que les sourds se fassent entendre

Les sourds du Brabant wallon organisent un week-end sur la surdité. Un handicap qu’ils estiment méconnu.

La surdité, tout le monde sait ce que c’est. Mais pratiquement tout le monde ignore ce que c’est vraiment. Partant de ce constat contradictoire, l’Association socioculturelle des sourds et malentendants du Brabant wallon organise son premier Week-end sur la surdité à Ottignies du 9 au 11mai. «Nous avons voulu organiser ce week-end pour informer le public de ce qu’est la surdité», explique, en langue des signes, Rebecca Van Gansbeke.

Durant le week-end, quatre conférences traiteront notamment des difficultés rencontrées chaque jour par les sourds du Brabant wallon et d’ailleurs. On épinglera notamment la conférence sur les contacts, pas toujours aisés, entre les sourds et la police.

Le premier rendez-vous du week-end, le vendredi soir à la ferme du Douaire, sera plus festif. La Chuuut Party sera suivie d’une soirée dansante classique. La Chuuut Party, c’est une soirée où il est, par moments, interdit de parler: seuls la langue des signes, les mimiques et les écrits sont alors autorisés. Une excellente manière d’appréhender le monde des sourds.

Le temps fort du week-end organisé par l’Association socioculturelle des sourds et malentendants du Brabant wallon, ce sera pour samedi soir avec la pièce de théâtre Des signes pour le dire. Certains personnages du spectacle ne s’expriment que par les signes. C’est une difficulté pour les spectateurs mais qui ne représente qu’une part infime de ce à quoi les sourds sont confrontés tous les jours.

Le metteur en scène Jimmy Swaelens ne cache d’ailleurs pas son intention: «Il était important de mettre le public entendant en difficulté. Mais celui-ci devrait prendre du plaisir parce que les émotions sont fortes. Mais ne me demandez pas ce que l’entendant va comprendre. C’est impossible à dire car chacun va interpréter ce qu’il va voir.»

Le souhait de l’Association socioculturelle des sourds et malentendants du Brabant wallon? Que les spectateurs se fassent une toute petite idée du quotidien des sourds et malentendants.

Source : http://www.lavenir.net © 29 avril 2008 à Brabant wallon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.