La main des sourds

Surdi 49 réclame l’accessibilité des débats

Vincent Jaunay, président de Surdi 49, l’association des malentendants et devenus sourds, interpelle les candidats aux élections (municipales et cantonales) et les organisateurs de débats et conférences sur la « nécessité, sur le principe, de rendre ces rendez-vous accessibles aux déficients auditifs ». Précisant que « c’est obligatoire depuis 2005, et les candidats le savent ».

Concrètement, cela implique de mettre en place une sonorisation reliée à une boucle magnétique, sur laquelle les malentendants peuvent se « brancher » ; d’organiser une prise de notes pour les devenus sourds, à l’aide d’une retranscription, en direct, des dialogues via un ordinateur ; enfin, de faire venir des interprètes pour les sourds de naissance.

« C’est sûr que ce sont des moyens humains et financiers non négligeables, convient Vincent Jaunay, mais c’est aux associations qui gèrent ces débats de faire l’effort d’inciter les candidats à les financer : on est des citoyens comme les autres. » Christophe Béchu et Jean-Claude Antonini, à Angers, auraient promis de « mettre ça en oeuvre entre les deux tours ».

Le président de Surdi 49 interpelle, en outre, les deux candidats sur « leur programme politique à venir concernant le handicap », réclamant notamment « un centre régional basse audition, comme celui qui existe sur la basse vision », et « des locaux plus adaptés pour ces handicapés, qui représentent, sur le Maine-et-Loire, 73 000 personnes (dont 17 000 à Angers), soit 10 % de la population ».

Source : http://www.ouestfrance.fr © 06/02/2008 à Angers (France)

1 commentaire
  1. Guerin dit

    De Christian Guérin Président de surdi49 depuis avril 2009 Pourriez vous rectifier votre dite, Monsieur Vincent Jaunay n’étant plus adhérent de l’association.
    cela concerne les élections de 2008.
    Surdi 49 réclame l’accessibilité des débats.
    voir le site surdi49.fr créé en 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.