Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Sourds : des maisons de retraite inadaptées

Organisé par Fais-moi signe, le premier groupe de parole de l’année, destiné aux sourds, a porté sur la vie en maison de retraite.

C’est en effet au coeur d’une maison de retraite, celle du Bois Hercé, que s’est déroulé le premier groupe de parole de l’année 2008. Et pour cause puisqu’il a traité de la vie dans ce type de résidence. « Je me suis chargé d’animer ce groupe », témoigne Marie-Françoise Guillemot, l’animatrice au Bois Hercé. Celle-ci était particulièrement qualifiée pour cette rencontre, car d’une part ses parents sont sourds et par ailleurs elle a été éducatrice à l’institut de la Persagotière.

« Les sourds aussi vieillissent, et ils devront se confronter à leur vie dans des maisons de retraite qui ne sont pas spécialisées pour les accueillir. » De fait, il n’existe pas d’établissement spécialisé pour les personnes âgées sourdes de naissance, et pas non plus de personnel qui pratiquent la langue des signes. L’objectif consistait donc à préparer les malentendants à leur futur, de façon à ce qu’ils ne se sentent pas trop perdus lors de leur entrée.

Du personnel formé à la langue des signes

« Nous leur avons parlé des différentes possibilités à travers les diverses formules d’hébergement. Et aussi des difficultés de communication qu’ils risquent de rencontrer. » Lors de la réunion des résidents ont témoigné de leur vie dans l’établissement et ont procédé à des échanges avec l’aide d’un traducteur.

Par ailleurs, il a s’agit également de mobiliser les sourds pour qu’ils cherchent à faite évoluer cette situation. « Le personnel en charge devrait être formé à la langue des signes. Ou alors qu’ils soient un minimum sensibilisés à des techniques d’écoute. »

Sans compter que, hors mis les sourds de naissance, il y a aussi de nombreuses personnes âgées qui deviennent malentendantes sur leurs vieux jours. « Il y a toujours moyen de mieux se mettre à l’écoute par exemple avec le regard, le toucher, en s’approchant… »

Le prochain groupe de parole portera sur le thème du deuil et des formalités qui l’entourent. Vendredi 15 février à 14 h au centre funéraire, 7, chemin de la justice. Inscription gratuite à Fais-moi signe au 02 51 83 05 05.

Source : http://www.ouestfrance.fr © 23/01/2008 à Nantes (France)

1 commentaire
  1. Héloïse dit

    l y a en effet urgence de généraliser la formation des personnels à la langue des signes…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.