La main des sourds

Langue des signes : des deux mains je te dirai tout

A Blois, l’association Calm (Communiquer avec les mains) permet d’apprendre la langue des signes française. Nous avons testé pour vous.

Dans le langage des sourds, il existe plusieurs façons de dire la même chose
Dans le langage des sourds, il existe plusieurs façons de dire la même chose

Quatorze mains s’animent. Des regards entendus et des sourires s’échangent, je ne comprends pas ce qui se dit dans ce brouhaha silencieux où chacun donne à voir pour être entendu.
Je m’installe à côté de Laure, 24 ans, orthophoniste libérale, avec l’envie de participer à la discussion. A ma gauche, Elsa, 14 ans, réalise son stage en entreprise et maîtrise déjà bien ce langage : « Je me suis toujours intéressée au monde des sourds, ça me sera sûrement utile car j’aimerais être orthophoniste plus tard », me confie-t-elle.
J’assiste à une séance du soir d’apprentissage de langue des signes française de l’association Calm. Elle propose en effet des cours pour débutants mais aussi de perfectionnement ainsi qu’une aide auprès des publics sourds et malentendants dans les démarches administratives. Pour ma première expérience, je participe à un cours de perfectionnement, ce qui complique un peu l’exercice ! Je me lance malgré tout dans de maladroites imitations.
Les élèves, sourds ou pas, se frottent deux doigts (pour dire le mot chocolat), se touchent la joue, se caressent les mains dans un mouvement d’ondulation (ce qui signifie porte-bonheur).

Une langue riche de multiples nuances

L’animatrice, sourde profonde, fait l’effort de parler en même temps qu’elle signe, ce qui facilite la compréhension de tous. « En quelle année sommes-nous ? », « Qui aime le froid sec ? », le sens des phrases et le mode interrogatif passent par l’expression du visage. Lors de ce cours, les élèves disposent d’une feuille sur laquelle sont inscrites plusieurs phrases qu’il faut traduire en signes. Je perçois qu’il existe plusieurs façons de dire la même chose par exemple. Mais soyons sérieux, pour prétendre communiquer dans cette langue, il faut entreprendre un apprentissage assidu.
Association Communiquer Avec Les Mains (CALM), permanence et cours au 28, rue des Écoles à Blois de 19 h 15 à 20 h 30 trois soirs par semaine ainsi que permanences tous les jeudis de 9 h à 12 h 30. Présidente : Brigitte Boudeaud, tél. 02.54.46.45.85.

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr © – 05/01/2008 à Blois (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.