La main des sourds

La télévision suisse va sous-titrer plus d’émissions

L’honorable Michael M Fortier, ministre de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), en partenariat avec la Chambre des communes, a annoncé aujourd’hui le lancement d’un nouveau service qui assurera le sous-titrage en français de la période des questions. La Chambre des communes figure donc maintenant parmi les premières législatures au monde à utiliser une technologie de reconnaissance vocale de pointe pour sous-titrer ses délibérations en direct et à distance.

Grâce à l’ajout de sous-titres français, la période des questions et les travaux des parlementaires seront encore plus accessibles pour les personnes sourdes ou malentendantes. Depuis 1991, la diffusion quotidienne en direct de la période des questions sur la chaîne d’affaires publiques par câble (CPAC) s’assortit du sous-titrage en anglais et de l’interprétation gestuelle en langue des signes québécoise (LSQ).

“Le lancement du nouveau service de sous-titrage français place la Chambre des communes au rang de chef de file en matière d’accessibilité pour les personnes qui ont des besoins spéciaux, a déclaré le ministre Fortier. La mise en oeuvre de ce service est le résultat d’un partenariat réussi ainsi que de l’appui actif et de la rétroaction de représentants de groupes de personnes sourdes et malentendantes.”

Ce nouveau service, qui est fourni par le Bureau de la traduction de TPSGC et le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), permet à quelque trois millions de Canadiennes et de Canadiens sourds et malentendants de suivre la période des questions en direct en lisant les sous-titres anglais ou français. L’horaire de diffusion des débats à la Chambre des communes ainsi que des instructions sur l’accès au sous-titrage sont affichés sur le site Web de la CPAC, au www.cpac.ca.

Source : http://www.lelezard.com © – 20/11/2007 à Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.