La main des sourds

Sourds et entendants partagent leur voyage

Avec Véronique de l’association Fais-moi un signe, Céline (à droite) invite les sourds et les entendants à découvrir une exposition et un film, sur leur expédition commune.

Trois questions à Céline Ferrier, partie avec des sourds et des entendants au large du cap Horn, en 2004. Une exposition et un film retracent leur voyage.

Comment vous êtes-vous retrouvée dans cette aventure ?

Seize sourds et entendants sont partis en expédition en Géorgie du sud, au large du cap Horn. J’étais le capitaine de Tara, l’ancien voilier de Jean-Louis Etienne. Nous nous sommes retrouvés six semaines à partager des moments incroyables. L’association Les
montagnes du silence voulait prouver que, si les sourds sont capables de traverser des montagnes, ils peuvent tout faire. C’était aussi une façon de faire connaître leur monde aux entendants. Il y a encore tellement de barrières…

C’est pour faire changer les mentalités qu’un film a été tourné sur place ?

C’est un documentaire qui raconte une aventure exceptionnelle, menée par des gens ordinaires. Un témoignage très fort, qui jette un pont entre les gens et donne envie d’aller vers l’autre. En voyant les sourds raconter leur vie de tous les jours, Nous nous rendons compte que, nous, les entendants, nous ne savons rien des contraintes qu’ils doivent subir. D’un autre côté, le film prouve que sur le bateau ou dans la montagne, nous sommes tous pareils, avec nos forces et nos faiblesses.

Qu’avez-vous gardé de cette expédition ?

De merveilleux souvenirs, bien sûr. Mais j’ai surtout envie que les sourds ne restent pas dans l’ombre. Avec Véronique Bouilhac et toute l’association malouine de Fais moi un signe, Nous avons eu envie de faire venir l’équipe des Montagnes du silence, pour toucher le public breton. L’exposition de photos se promène dans la ville pendant un mois. Nous présentons le film à 600 élèves sourds et entendants de toute la région. L’équipe sera là pour animer une conférence avec le grand public. Ce documentaire a déjà reçu cinq prix dans différents festivals. Tous ceux qui le voient changent leur regard vis-à-vis des sourds. Depuis cette aventure, j’apprends la langue des signes. C’est tellement beau et imagé, que nous paraissons vraiment limités avec nos mots.

Pratique. L’exposition est visible au centre Allende jusqu’au 21 novembre puis au Palais du grand large, le 24 novembre, avant d’être installée sur le bateau Etoile de France dans le bassin Dugay-Trouin jusqu’au 9 décembre. Le film et la conférence se déroulent au Palais du grand large samedi 24 novembre, à 17 h. L’entrée est libre dans chaque espace. Renseignements au 02 99 89 86 62 et par mail : fais-moi-un-signe@sollier.fr

Source : http://www.ouestfrance.fr © 15/10/2007 à Saint-Malo (France)

1 commentaire
  1. Jouannet Alain dit

    Bonjour vous
    Je suis sourd et malvoyant. je cherche : voyage ou séjour avec sourds, malentendants, même entendants avec LSF.entre juin et octobre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.