La main des sourds

Andrée, 41 ans au service des enfants sourds

Andrée Rivière termine sa carrière dans l’association finistérienne des déficients auditifs AFDA.

Depuis 1966, Andrée Rivière a consacré son activité professionnelle au service des enfants sourds. Sa carrière se termine à l’Association finistérienne des déficients auditifs (AFDA) dont les locaux jouxtent ceux du groupe scolaire de la Pointe.

Lors de son passage à l’Institution des jeunes sourdes à Poitiers, elle fait ses premiers pas en qualité de professeur stagiaire et elle passe huit années avec les sourds-aveugles. En 1974, elle entre à Angers au centre Charlotte-Blouin où elle reste 15 ans avec « une
accroche particulière pour les classes de maternelle ». Depuis 1989, Andrée s’est posée dans le Finistère.

Elle devient professeur spécialisé et s’engage comme chef de service pédagogique. « Andrée a connu les phases délicates traversées par l’association, mais de nouvelles pratiques ont éloigné les difficultés », précise Sylvie Rogel directrice de l’AFDA. Après 41 ans au service des enfants sourds, Andrée prend sa retraite en pensant à ce « métier certes difficile mais tellement riche ».

Source : http://www.ouestfrance.fr © 04/07/2007 à Brest (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.