La main des sourds

Vivre la surdité en famille

« La surdité dans la famille amène à prendre un itinéraire bis plutôt que l’autoroute. Cet itinéraire, parfois difficile à choisir, une fois accepté est très enrichissant », a souligné Claire Eugène, psychologue spécialiste de la surdité, lors de la conférence qu’elle a animée samedi à la maison du Champ de Mars. Cette rencontre s’inscrit dans les samedis de la surdité proposés par l’Union régionale des parents d’enfants déficients auditifs (URAPEDA). Des familles ont apporté leurs témoignages et échanges d’expérience. « Si à une époque, les adultes parlaient à la place des jeunes, on voit aujourd’hui l’émergence de jeunes adultes sourds qui exercent des métiers qui les intéressent et accèdent à des postes à responsabilités ».

Françoise Guellec, animatrice à l’Urapeda, s’est inquiétée du manque, malgré une demande importante, d’interprètes. « C’est un parcours de formation difficile à mettre en place, cher et en nombre insuffisant ».

Source : http://www.ouest-france.fr © 30 Avril 2007 à Rennes (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.