La pétition “Ensemble luttons pour le respect des droits de l’Homme Sourd et pour la biodiversité culturelle”

Les droits fondamentaux des personnes Sourdes ne sont pas respectés, notamment au niveau des pratiques éducatives. L’intégration forcée tous azimuts, la technologie et la chirurgie à outrance, le concept aberrant du libre choix par les parents du mode éducatif (loi ambiguë non fondée sur des critères scientifiques et entraînant une médicalisation abusive de la surdité) et les promesses de la recherche génétique visent au génocide linguistique et culturel des Sourds.

L’éducation des Sourds, c’est le n’importe quoi, la barbarie, le chaos !
Nous sommes profondément mécontents de l’éducation que nous avons reçue.

Malgré nos multiples tentatives, il n’a pas été possible de faire entendre nos revendications par la voie classique du dialogue et de la démocratie. Notre parole est niée, méprisée, étouffée, écrasée… surtout par ceux qui sont censés être les plus proches de nous : les professionnels de la surdité !

Nous refusons que les enfants sourds souffrent, que leurs vies soient détruites !

Nous refusons que la communauté Sourde disparaisse !

Nous refusons que la langue et la culture Sourde soient anéanties. !

Face à la chute longtemps amorcée (dès le congrès de Milan en 1880) et qui a pris depuis ces dernières années des allures vertigineuses,
Nous interpellons le Conseil Européen, l’Etat et l’opinion publique de manière énergique et massive sur le traitement inhumain réservé aux enfants Sourds,
Pour que la France réserve un sort meilleur aux Sourds, un sort digne du pays des droits universels de l’Homme ;
Pour que la France retrouve ce qui a fait sa renommée internationale au temps de l’Abbé de l’Epée ;
Pour que les enfants Sourds grandissent épanouis dans la reconnaissance pleine et entière de la langue et de la culture Sourde, dans leur plein potentiel de pensée et d’action ;
Pour que le patrimoine linguistique et culturel puisse se transmettre et se développer.

Ensemble, Sourd-e-s et entendant-e-s,
Oublions ce qui nous différencie, et regardons vers ce qui nous rapproche Pour porter notre revendication :

Nous attendons que l’Etat s’engage dans la réforme en profondeur, et dans leurs multiples aspects, des pratiques institutionnelles concernant la population Sourde, notamment celles de l’éducation. Cet engagement se concrétisera par la création d’un Observatoire des Affaires Sourdes, dirigé par parité de scientifiques de toutes disciplines, indépendants de tout rattachement commercial et médical, et de représentants de la communauté Sourde. Cet observatoire aura pour mission de faire une étude approfondie, exhaustive et basée sur le long terme, sur les pratiques existantes. Cette recherche en dégageant les principes fondamentaux d’une conception saine (non médicale !) de la personne Sourde dans sa globalité et son écologie, servira de base à l’élaboration d’une nouvelle politique permettant aux Sourds une véritable citoyenneté par l’exercice du plein potentiel de pensée et d’action.

>>> Voir et Vidéo <<<

Source : http://www.psy-desir.com – 19/03/2007

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.