L’Unisda installe un observatoire de l’accessibilité des programmes

L’Union nationale pour l’insertion sociale du déficient auditif (Unisda), principale organisation pour la défense des sourds et malentendants, a annoncé mercredi l’installation d’un “observatoire de l’accessibilité des programmes télévisés liés à la campagne électorale” qui mesurera chaque semaine les efforts des chaînes dans ce domaine.
Selon le communiqué de l’Unisda, les premiers relevés et les premières analyses de cet observatoire, effectués du 19 au 25 février, montrent que “TF1 et M6 persistent dans leur mépris des publics de personnes sourdes et malentendants”.

“Le fossé entre les chaînes publiques et les chaînes privées est énorme”, souligne l’Unisda. Selon l’Union, “si les chaînes publiques ont marqué un effort certain pour rendre leurs émissions accessibles par le sous-titrage télétexte, aucune émission liée à la campagne électorale (ou l’évoquant) n’était accessible sur les chaînes privées (TF1, M6 et Canal+) au cours de la semaine du 19 au 25 février”. L’Unisda décerne à ces trois chaînes un “zéro pointé”.

“L’objet uniquement commercial de ces chaînes n’excuse pas tout, surtout pas de bafouer la citoyenneté de plus de 5 millions d’électeurs”, estime l’Unisda.

Dans une lettre ouverte aux chaînes, l’Unisda leur demande de prendre en compte les besoins du public sourd et malentendant et d’annoncer le dispositif qu’elles comptent mettre en place “pour répondre à cette exigence démocratique”.

Source : http://www.lemonde.fr – 28/02/2007 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.