La main des sourds

Cinq ordinateurs portables remis à des jeunes sourds

La formation professionnelle ne s’arrête pas aux seuls cours. Il faut travailler à la maison. L’institution régionale des jeunes sourds a fourni le matériel nécessaire.

La formation professionnelle constitue l’une des préoccupations de l’institution régionale des jeunes sourds à Poitiers. On oriente vers les métiers du bois, la restauration, l’électronique et l’électrotechnique, les professions s’intéressant aux problèmes relevant du sanitaire et du social et les professions du tertiaire. La formation s’effectue dans l’établissement ou à l’extérieur, par exemple à Poitiers, à Louis-Armand ou à Saint-Jacques-de-Compostelle.
« Depuis plusieurs années, des élèves, en formation interne ou à l’extérieur, explique le directeur Michel Pecheux, ont un besoin d’outil informatique, pour suivre leurs études et continuer à travailler chez eux. Nous avons décidé, pour faciliter ce travail personnel de les doter d’un ordinateur portable. Cette année le budget nous l’a permis, alors nous l’avons fait. »
Les ordinateurs sont équipés d’un logiciel de bureautique. Ils sont mis à la disposition des élèves durant la période scolaire et sont récupérés par l’établissement pendant les grandes vacances. Pour être remis en service ensuite.

Beaucoup plus de facilité

« Cela va m’apporter beaucoup, dit Julie, élève de seconde en comptabilité. Je vais pouvoir travailler à la maison et ce sera plus facile pour moi. »
Guillaume est en terminale BEP électronique. « C’est un plus pour mon travail personnel. Je vais pouvoir continuer chez moi ce que j’apprends au lycée. »
La remise symbolique s’est déroulée mercredi dans les locaux de l’IRJS pour des jeunes déjà habitués au maniement de l’outil.

Source : www.lanouvellerepublique.fr – 12/01/2007 à Poitiers (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.