Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Tennis pour tous!

Non ce n’est pas la nouvelle Playstation portable!

Le “nouveau” musée du tennis de Wimbledon ouvert en avril dernier a mis au point un systeme assez innovant pour rendre son musée accessible aux malentendants et sourds.

Il s’agit d’un petit gadget que l’on prend en main pendant son parcours et qui propose des circuits de visites guidées virtuelles autonomes.
Les vidéos présentent un(e) guide parlant par signe et accompagnant virtuellement lui(elle)-même le visiteur dans le musée.

Le résultat de cette expérience est concluant: le public des malentendants et sourds a été plus qu’enthousiaste, et tous espèrent voir cet exemple bientôt suivit par d’autres musées.

Apres seulement un an, ce genre d’innovations dont le musée fourmille lui a valu la palme du “Visit London Large Visitor Attraction of the Year Award 2006″, prix récompensant le meilleur musée grand public de l’année, basé sur des nombreux points dont l'”accessibilité”.

C’est la loi anglaise du “UK Disability Discrimination Act” (qui cherche à limiter sinon éviter les discriminations liées au handicap); en obligeant les collectivités telles que batiments publics et musées à faire des efforts pour augmenter l’accessibilité à leurs services; qui permet ce genre d’avancées, accompagnée bien sûr de la démocratisation et des progrès de la technologie, en particulier de la miniaturisation.

Dans une autre “débauche technologique” a l’intérieur du musée, John McEnroe en personne (ou plutôt son hologramme en 3D) marche dans une reconstitution du vestiaire des hommes de 1980 et s’adresse au public sourd et malentendant par l’intermédiaire d’un interprète.

De quoi se passionner pour le tennis.

Source : http://www.etapes.com – 23/01/2007 à London

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.