La main des sourds

Une oreille pour les personnes déficientes auditives

Un Autrichien sur cinq souffre d’un certain degré de déficience auditive. Un programme a été mis en place pour aider les Autrichiens déficients auditifs à s’adapter.

« From Ear to Ear, on the Road to Better Hearing » est le titre d’un projet de deux ans qui vise à réaliser des tests auditifs sur le lieu de travail en Autriche. Le résultat : 19 pour cent des gens qui travaillent en Autriche souffrent de déficience auditive.

« Les problèmes auditifs sont très souvent sous-estimés. Beaucoup de personnes cachent leur problème auditif, ou ils apprennent à vivre avec. Pour la plupart du temps, elles n’en parlent pas car elles en ont honte et pensent que ça va aller, » déclare Johann Marckhgott de l’association autrichienne pour les personnes malentendantes, Österreichischer Schwerhörigenbund.
Conseil et soutien

Les personnes derrière « D’oreille à oreille » sont déficientes auditives, proches, ainsi que des personnes qui donnent des conseils à des personnes déficientes auditives.

Les besoins spécifiques de l’individu déficient auditif sont identifiés lors de l’entretien initial. Les appareils techniques disponibles sont envisagés en parallèle avec la stratégie qui va avec. Ceux qui veulent rester anonymes peuvent recevoir des conseils sans avoir à révéler leur nom.

L’équipe « D’oreille à oreille » fournit des idées pour les personnes déficientes auditives afin de mieux entendre à la maison et au travail. L’équipe fournit également des idées aux employeurs.

En plus, le programme fournit des suivies lors des périodes difficiles d’adaptation aux appareils auditifs.

« Au travail, en particulier, le bien-être physique et mental est de la plus grande importance, » explique Birgit Laux-Flajs, qui est elle-même malentendante.

Si une entreprise décide de prendre des mesures afin de mieux accommoder ses employés déficients auditifs, les coûts sont couverts par des fonds fédéraux et des fonds de la Fondation Sociale Européenne.

Le projet autrichien a été initié en 2003 avec le soutien de l’administration sociale de « Upper Austria »

Source : OÖNachrichten © – 15/03/2006 à Autrichie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.