Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

IJSF : Un forage comme fruit du partenariat

L’Institut des jeunes sourds du Faso (IJSF) de Bobo-Dioulasso et la région Rhône Alpes en France entretiennent des relations très exemplaires. Elément concret de ce bon partenariat, la réalisation d’un forage complet à Farakoba, à 18 km au Sud de Bobo-Dioulasso sur le site du centre avicole de l’IJSF.
L’ouvrage inauguré le samedi 8 juillet a coûté environ 8 000 Euros soit 4,5 millions de F CFA sur les revenus d’impôts consentis par le Conseil régional de la Rhône Alpes. Une œuvre porteuse d’espoir et de profits pour l’Institut des jeunes sourds du Faso en ce sens qu’elle permettra non seulement de renforcer les activités de son centre avicole mais aussi sera un tremplin de promotion d’autres filières de production comme le maraîchage et l’embouche bovine.

En situant le contexte de la réalisation de ce projet, le vice-président de la Rhône Alpes Jean-Philippe Bayon a précisé qu’il ne s’agit pas d’un acte humanitaire mais de l’expression d’une aide au développement et de marque solidarité de son peuple.

Il faut le dire, avant de susciter le concours de sa région, M. Bayon qui avait à cœur l’œuvre de l’JSF, apportait déjà à l’Institut son aide personnel dans divers domaines. Conscients des multiples opportunités économiques qui s’offrent à elles, les populations de Rhône Alpes a expliqué le vice président souscrivent pour un monde d’égalité et de partage de leurs ressources avec les populations défavorisées du Sud.

Bien entendu, le geste très salvateur a été hautement salué par la direction de l’IJSF, son comité de gestion et le représentant du gouverneur, qui ont tous souhaité le renforcement de ce partenariat. Un partenariat plein d’espoir pour la formation et la réhabilitation des enfants sourds-muets.

Source : http://www.lefaso.net © – 12/07/2006

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.