Les enfants sourds pénalisés dans leurs études

Catherine Texier a exposé sur l’enseignement bilingue lors de l’assemblée générale de l’Union.

L’Union des familles d’enfants sourds a été créée pour répondre aux besoins des enfants sourds et de leurs familles. Elle a pour but d’informer, d’écouter, de soutenir et d’accompagner les familles d’enfants sourds ainsi que de défendre leurs intérêts matériels et moraux. L’association qui est constituée de parents sourds, entendants mais aussi de professionnels, permet aux adhérents de mieux appréhender le quotidien et aux enfants de se rencontrer en relation avec d’autres associations départementales et nationales.

Le département du Finistère sur le plan de la scolarisation des enfants et adolescents sourds a besoin de se doter de réelles structures capables d’assurer une scolarisation de qualité en adéquation avec le problème de la surdité en suivant le programme de l’Education nationale et en respectant la nouvelle loi sur le handicap de janvier 2005 stipulant la mise en place du langage des signes. Seul Auray et Saint-Brieuc sont des établissements bilingues en Bretagne, pénalisant les jeunes enfants qui doivent quitter très tôt la cellule familiale pour étudier. L’Union continuera en 2006 son action afin de mettre en place dans les structures les moyens à l’éducation des enfants sourds.

Union des familles d’enfants sourds, 14, rue de Brocéliande. 29820 Guilers. Tél. 02 98 07 67 27. Courriel: jean-noel.lebolloch@wanadoo.fr

Source : http://www.ouestfrance.fr © 01/06/2006 à Brest (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.