La main des sourds

La halte-garderie accueille des enfants sourds

Christelle Leray, sur notre photo, porte un grand intérêt à la formation qu’elle vient de débuter : « Je suis étonnée de voir comme on apprend vite la langue des signes, mais l’idéal serait de beaucoup pratiquer. »

« La langue des signes française est la langue gestuelle et visuelle, utilisée par les personnes sourdes pour communiquer entre elles. Elle possède vocabulaire, grammaire, structure. Comme toute langue, elle nécessite plusieurs années d’apprentissage », explique Julie Fauquembergue, chargée de la communication au Sud Goëlo. Pour faciliter l’intégration des enfants sourds et malentendants, à la halte-garderie communautaire Potes et Potiron, et leur permettre de communiquer, Christelle Leray, auxiliaire de puériculture, est formée à la langue des signes françaises (LSF). Cette formation est financée par la communauté de communes Sud – Goëlo, au centre Jacques-Cartier, de Saint-Brieuc. Échelonnée sur deux a
nnées, elle est dispensée par une personne sourde.

Le programme commence par la découverte du « monde de la surdité », à partir de son historique et de la communication visuelle. Il permet de pouvoir entrer en communication avec les personnes sourdes. La seconde partie comprend la grammaire et le vocabulaire de la langue des signes, afin de pouvoir échanger facilement avec une personne sourde. « La halte-garderie est déjà en mesure d’accueillir des enfants sourds, précise Julie Fauquembergue. Cette formation constitue un outil complémentaire pour permettre un accueil plus adapté. La volonté de toute l’équipe étant d’accueillir tous les enfants, avec leurs différences et leurs complémentarités. »

Source : http://www.ouestfrance.fr © 21/01/2006 à Saint-Brieuc (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.