Des parents d’élèves protestent contre la fermeture d’une classe qui accueille des enfants malentendants à Quimper

Marie-jeanne Le Gloanec et Katia Maudet veulent mobiliser pour maintenir des bonnes conditions d’accueil des enfants malentendants en primaire.

Depuis vingt ans, l’école Jacques-Prévert de Quimper accueille des enfants malentendants. En contrepartie de la charge de travail supplémentaire que cet accueil représente, l’académie alloue des moyens spécifiques à l’école et nomme traditionnellement un enseignant supplémentaire. « Un enfant sourd met plus de temps à comprendre, il a du mal à capter la parole » explique Marie-Jeanne Le Gloanec, membre de l’APEM, l’association des parents d’enfants malentendants. « Un mal-entendant travaille difficilement dans une classe de 28 élèves, surtout quand il s’agit d’une classe à double niveau » considère-t’elle, contre l’avis de l’inspection académique qui a décidé de la supprimer.

Le calcul du nombre de postes s’est effectué sur la base de l’année dernière, or il y a eu 20 arrivées. « L’inspection académique a refusé de prendre en compte les prévisions de la directrice. » A partir de jeudi, une pétition circulera auprès des parents et l’école sera occupée.

Source : http://www.maville.com – 31/08/2005 à Quimper

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.