La main des sourds

1 baby boomers sur 6 et 1 «Génération X» sur 14 ont des problèmes auditifs

Plus de 31,5 millions d’Américains trouvent qu’il est difficile d’entendre sans appareil auditif, une augmentation de 9,9 pour cent depuis 2000, selon une étude effectuée par le Better Hearing Institute (BHI) et publiée en juillet 2005. Les chercheurs du BHI ont également démontré que le la déficience auditive avait un impact négatif sur le revenu personnel.

Le sondage BHI «MarkeTrak VII» a trouvé que:

1 baby boomers sur 6 (de 41 à 59 ans), ou 14,6 pour cent ont un problème auditif, et la plupart des personnes déficientes auditives sont toujours sur le marché du travail (moins de 65 ans).

> 1 sur 14 de la Génération X (âgés de 29 à 40 ans), ou 7,4 pour cent ont déjà une déficience auditive

> Au moins 1,4 millions d’enfants (18 ou plus jeune) ont des problèmes auditifs.

Cependant, en dépit de l’incidence croissante de la déficience auditive, seulement 1 sur 4 (23,5 pour cent) personne ayant un problème auditif utilise un appareil auditif. Et plus d’un million d’enfants qui ont un problème auditif ne suivent pas de traitement.

Plus de $100 milliards de perte de revenu
Les chercheurs du BHI ont trouvé que pour 24 millions d’Américains, dont la déficience auditive n’est pas traitée, l’impact de ne rien faire contre ce problème équivaut à une perte de $100 milliards en perte de revenu par an aux Etats-Unis. Que votre problème auditif soit traité ou non, vous êtes susceptibles de perdre une partie de votre revenu au cours de votre carrière professionnel. Mais les chercheurs révèlent que, en moyenne, la diminution de revenu est freinée de moitié pour ceux qui utilisent un appareil auditif.

Le montant moyen de revenu perdu par les personnes qui n’utilisent pas d’appareils auditifs est compris entre $1.000 (surdité légère) et $12.000(surdité profonde) par an. Les gains et pertes varient considérablement selon les niveaux de revenu, l’âge et le niveau de surdité.

«Les gens sont encore gênés d’admettre qu’ils sont déficients auditifs et qu’ils ont besoin d’appareils auditifs. Mais le prix de leur vanité est la perte de revenu pour le reste de leur vie, une diminution de leur capacité à communiquer efficacement, problèmes familiaux et bien d’autres troubles» déclare Sergei Kochkin, Ph. D, et directeur général de l’association sans but lucratif BHI et le chercheur principal de Marke Trak. «Quand on ne sait vous atteindre car vous ne pouvez entendre, certaines personnes pourraient croire, à tort, que vous êtes stupide, mais en fait, votre déficience auditive est encore plus apparente que si vous portiez des appareils auditifs.»

Plus grande tolérance envers les appareils de l’oreille
Une fois que les personnes essayent un appareil auditif ; la grande majorité trouvent que leur vie s’est améliorée, selon les résultats du sondage. La satisfaction totale du consommateur pour les nouveaux appareils digitaux est de 77,5 pour cent, une augmentation de plus de 14 points depuis 2000. «Avec l’augmentation du blue tooth pour les téléphones mobiles et des lecteurs MP3, il y a une plus grande tolérance envers les appareils pour l’oreille» dit le D. Kochkin. « Nous espérons que cette tendance va aider les gens à surmonter leur anxiété à propos de l’utilisation d’appareils auditifs.»

Le BHI, fondé en 1973, est une organisation américaine sans but lucratif qui informe le public sur les problèmes de la déficience auditive et ce qui peut être fait. Par la recherche et les initiatives d’information, le but est d’éradiquer les préjugés et les idées fausses qui empêchent des millions de personnes à chercher de l’aide contre la déficience auditive.

Le sondage Marke Trak VII du BHI a utilisé 53.000 membres du National Family Opinion afin d’identifier l’incidence de la déficience auditive non décelée aux Etats-Unis. C’est le septième sondage Marke Trak publié depuis 1990.

La recherche sur la perte de revenu n’est pas comprise dans Marke Trak mais fut interprétée en analysant les données des même ménages.

Pour télécharger une copie du sondage, visiter le site du BHI www.betterhearing.org.

Source : www.betterhearing.org- 14/07/2005

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.