La main des sourds

Un appareil spécifique offert aux élèves malentendants

L’échec scolaire parmi les conséquences de la déficience auditive

Donnez le sourire à un enfant, c’est lui donner la vie. Une quarantaine d’élèves malentendants à travers le Maroc (Fès, Salé, Settat, Taroudant, Berrechid…) ont bénéficié récemment, à Rabat, d’appareils de correction auditive. Les enfants sont heureux de pouvoir communiquer «normalement» avec leurs semblables. Les mamans accompagnant leurs chérubins ont également apprécié cette initiative. La déficience auditive représente un handicap majeur pour l’enfant, dont les causes ne sont pas toujours cernées avec exactitude.
Les conséquences peuvent être désastreuses: problèmes sociaux, troubles psychiques qui pourraient le mener à l’échec scolaire. «Le devoir national, humanitaire et moral nous impose d’aider et d’orienter ces enfants malentendants», a indiqué lors d’une cérémonie Habib El Malki, ministre de l’Education nationale. Son département a mis en place un cadre d’action, en partenariat avec le secrétariat d’Etat chargé de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées et la Centrale Laitière, visant à soutenir ces enfants malentendants en vue de les intégrer dans la vie sociale et scolaire.
Cette opération intitulée «un sourire vers l’avenir» fait partie d’un vaste programme sur cinq ans, mis en place par Centrale Laitière et Danone en partenariat avec le MEN. «C’est d’ailleurs une coopération réussie entre le secteur public et le privé», précisent les responsables de cette synergie. Ce programme se décline en plusieurs volets, à savoir la sensibilisation à l’équilibre nutritionnel (ce sont 2,4 millions d’enfants qui auront bénéficié de cette opération en 2005) et son renforcement (50.000 élèves ont bénéficié de cette action en 2004 et ils seront près de 100.000 en 2005) ainsi qu’une prise en charge des enfants malentendants.
Tous les élèves qui ont reçu des appareils auditifs numériques ont été examinés auparavant par un spécialiste. Un audioprothésiste a ausculté les enfants diagnostiqués dans différentes écoles et un bilan audio prothétique personnalisé a été effectué. Ce qui a permis par la suite à chacun d’entre eux de bénéficier d’un appareil adapté à son degré de surdité. Ces enfants seront suivis médicalement pour garantir l’efficacité du matériel. Les spécialistes s’accordent à dire que l’audition joue un rôle déterminant dans le développement social, psychologique et intellectuel de l’enfant.
Des enfants souffrants de déficience auditive (dégradation de l’ouïe) sont devenus malentendants ou sourds après la naissance: la méningite en est une cause fréquente. La déficience peut être héréditaire dans 1 cas sur 3 et survient après des complications à la grossesse ou à la naissance.

Source : http://www.leconomiste.com – 30/06/2005 à Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.