Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

OCM Basket : le défi de la jeune Swannie Denoual

Swannie, (ici avec sa mère, son frère et son entraîneur), jeune mal entendante, enchaîne paniers sur paniers depuis qu’elle s’est inscrite à l’école de basket de la section basket de l’OCM.

Swannie Denoual, 9 ans, mal entendante, aime les défis sportifs. Après 2 ans de gym à l’OCM Gym’Form, Swannie a décidé de se mettre au basket.

En septembre, Swannie Denoual a intégré les baby basket de l’OCM. Anne-Sophie, sa mère, a accepté « pour qu’elle s’intègre avec les entendant et voir leur comportement ». Swannie est scolarisée à Kerveiza, école de sourds à Rennes où elle est aussi intégrée avec des entendant. A la rentrée de l’école de basket, sa mère était un peu angoissée : « Je veux qu’on la considère comme une enfant entendant. »

Pour Sébastien Morin, responsable de l’école de basket, l’accueil de Swannie s’est fait en douceur : « J’ai dû m’adapter, plus articuler(pour la lecture labiale) et bien symboliser avec les mains ce que je dis. » Pour se faire comprendre, Swannie parle un peu et utilise ses mains. Avec ses camarades de jeux, « cela se passe très bien, selon Sébastien. Les enfants lui expliquent les consignes et parfois la rappellent. »

Pour les enfants, la présence de Swannie peut leur apprendre à accepter les différences. « Dans le futur, ils se comporteront différemment avec les personnes handicapées », souligne sa mère. Faire du sport quand on est handicapé n’est qu’une question d’envie, de volonté et d’adaptation de la part du club. « Il faut faire le premier pas c’est ça le plus dur, le sport doit être un facteur d’intégration », conclut Anne-Sophie.

Source : www.ouest-france.fr © 18 Décembre 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.