La main des sourds

Première pierre pour l’institut Gustave-Baguer à Asnières

IL Y AVAIT FOULE hier midi sur le chantier du nouveau bâtiment de l’institut départemental Gustave-Baguer à l’occasion de la cérémonie de pose de la première pierre, et en premier lieu Nicolas Sarkozy venu en sa qualité de président du conseil général. A ses côtés, Michel Delpuech, préfet du département, Manuel Aeschlimann, député-maire de la ville, ou encore Charles Pasqua, nouvellement élu sénateur du département. Créé il y a plus de cent ans, l’institut Gustave-Baguer est un centre spécialisé dans l’éducation des enfants sourds-muets. Ses anciens bâtiments ont été détruits en 2001 pour permettre la construction d’un nouveau collège et du nouvel institut. Commencés au début de l’année, les travaux devraient s’achever au premier semestre 2005 pour une livraison prévue l’été prochain. A cette occasion, Nicolas Sarkozy s’est engagé à ce que le conseil général embauche davantage de personnes handicapées. « Nous avons aujourd’hui dans nos effectifs environ 70 personnes handicapées, a-t-il expliqué. Il faut que, dans les six années qui viennent, nous atteignions les 6 % comme la loi le préconise et il ne faut pas, pour cela, hésiter à user de discrimination positive », a-t-il lancé avant de se tourner vers le préfet pour lui demander s’il n’était « pas possible de voir avec les entreprises du département pour qu’elles s’engagent à embaucher davantage de handicapés à l’avenir ».

Source : http://www.leparisien.fr © 30 Septembre 2004 à Asnières

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.