Les sourds du Congo réclament leur représentation au sein des institutions de la République

C’était aujourd’hui la Journée mondiale des personnes sourdes, avec pour thème « Les sourds face au sida ».

A cette occasion, le ministère des Affaires sociales a publié un message du gouvernement de la République dans lequel il annonce la mise en place d’un programme d’information et de formation sur le sida. Ce message s’adresse également aux personnes valides afin qu’elles apportent leur appui aux actions de communication de toutes les associations de sourds que compte notre pays.

Le président du Conseil national des sourds et déficients s’est, quant à lui, exprimé au nom de tous pour une intégration socioprofessionnelle aussi bien de la personne sourde que de la personne handicapée en général. « Depuis la proclamation par les Nations unies de la décennie de la personne handicapée 1983-1992, rien n’a changé, a-t-il déploré. La pauvreté de la personne handicapée s’est même accentuée. » Les demandes de recrutement faites par les personnes handicapées, aussi bien dans le secteur privé que public, sont systématiquement classées. Les sourds demandent donc aux pouvoirs publics d’être représentés au niveau des institutions de la République.

Un article lu : www.brazzaville-adiac.com – 28/09/2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.