La main des sourds

Un stand pour comprendre

« Des mains pour le dire » : un stand hier, rue des Clés, pour mieux comprendre les problèmes des malentendants.

A l’occasion de la journée mondiale de la surdité, l’association colmarienne « Des mains pour le dire » avait installé hier un stand rue des Clés (*).

« Notre handicap est le seul qui handicape également ceux qui n’en sont pas atteints ! », explique Luc Burget, président de l’association « Des mains pour le dire ». « Sourd signifie souvent aussi muet : nous ne pouvons donc communiquer avec les entendants… qui ne peuvent eux-mêmes pas communiquer avec nous. D’où, pour les sourds, un réel isolement social : au travail, dans la vie de tous les jours mais aussi à l’école où bien des enfants malentendants sont en situation d’échec scolaire ».
C’est pour sensibiliser le public à ces situations que l’association « Des mains pour le dire » s’était installée en ville hier. « Nous souhaitons pouvoir vivre une vie « normale ». Or, nous avons de sérieux problèmes de communication et d’accessibilité dans les administrations, les établissements bancaires, les magasins… Partout où il faut pouvoir se faire comprendre par la parole, à un guichet ».
Pour remédier à cette situation, l’association a quelques projets : soutien scolaire en lecture et écriture, contacts de sensibilisation avec des DRH en entreprise, etc. Et communication avec le grand public. C’est ce qui a été fait hier rue des Clés.

(*) « Des mains pour le dire » : 14, rue de la Herse à Colmar (Tél: 03 89 23 45 29 / Fax : 03 89 24 13 81 / Mail : maryv.ber@mcnet.fr).

Un article lu : Dernières Nouvelles d’Alsace – 19/09/2004 à Colmar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.