La main des sourds

Un nouvel agent de développement culturel

Aude Heinrich

Aude Heinrich, 27 ans, est depuis le 2 septembre le nouvel agent de développement culturel de la commune d’Ingersheim. Elle remplace Laurence Girard qui a souhaité regagner sa région natale, le Cher. Horbourgeoise, Aude Heinrich est titulaire d’une licence de lettres modernes obtenue à l’université Marc Bloch de Strasbourg.
La jeune femme travaillait auparavant depuis septembre 2001 comme emploi-jeune à l’union des fanfares de France dont le siège administratif se trouve à Guebwiller. Elle a notamment organisé une manifestation nationale, « la parade des étoiles », qui a réuni 1 000 participants et plus de 8 000 spectateurs.
Aude Heinrich est depuis trois années membre de l’association de sourds « Des mains pour le dire » et a organisé le 5 juin dernier à Colmar un colloque international « Sourds et entendants… un pont à construire ». Cette passion pour le monde des malentendants est née en 1994 lors du passage à Colmar de la pièce Les enfants du silence avec Emmanuelle Laborie. Depuis, elle s’investit pour permettre un meilleur accès des sourds à l’information et à la culture.
Titulaire du Bafa, Aude est choriste dans l’ensemble vocal de Guebwiller et a à son actif 10 années de pratique de flûte à bec soprano et tenor en orchestre. Le jeune femme sera notamment chargée de réaliser La lettre d’Ingersheim et de piloter, avec le maire, les animations culturelles.

Un article lu : http://archives.dna.fr © 10/09/2004 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.