Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Première permanence pour l’association des sourds

DEPUIS CE MATIN, l’association socioculturelle des sourds de l’Oise, baptisée Lotus, dispose d’une permanence en mairie de Compiègne. Installée dans un local du service social, l’association peut désormais accueillir les sourds et leurs familles afin de les soutenir dans leurs démarches quotidiennes. « Le but de cette permanence est de les aider dans leurs tâches administratives, de servir d’intermédiaire mais pas de les assister, il faut les rendre autonomes », souligne Karine Liennel, qui s’occupe de l’association. Les sourds trouveront ainsi des réponses à leurs problèmes de logement, de recherche d’emploi, d’activité extrascolaire… Pour ce faire, une interprète, rémunérée par l’association, sera à leur disposition gratuitement mais sur rendez-vous. En son absence, les permanences seront toujours assurées par une personne entendante qui maîtrise la langue des signes. Un long combat Aujourd’hui, Karine Liennel a le sourire. Parvenir à obtenir ce local n’a pas été une mince affaire, cela a même relevé du parcours du combattant. Philippe Marini, qui l’a reçue au printemps, a fini par entendre ses appels pressants. « Nous avons de très bons professionnels pour l’aspect culturel mais pas la possibilité de développer le social sans ce local », assure-t-elle. La ville a accordé une importante subvention à Lotus et mis à disposition ce local. « Nous avons l’intention de monter d’autres dossiers de subvention auprès du conseil général et régional, de la Ddass et de la CAF. » En effet, Karine Liennel pense déjà à pérenniser cette permanence. Si la mairie a donné un gros coup de pouce à Lotus, elle attend cependant de voir comment celle-ci va évoluer et décidera alors d’accorder ou non une nouvelle subvention. Parallèllement à cette permanence, l’association Lotus poursuit ses activités socioculturelles qui rencontrent un vrai succès. Ateliers de théâtre et de contes vont reprendre, l’expression corporelle les complétera, tout comme la préparation d’un stage de hip-hop. Mais le grand projet de l’association est la mise en place prochaine d’un café signes. « Nous avons pris contact avec trois établissements compiégnois pour savoir s’ils pourraient nous recevoir », raconte Karine. La réunion pourrait avoir lieu une fois par mois en soirée, elle serait ouverte aux sourds et aux entendants qui souhaitent échanger. Une initiative de plus pour favoriser l’ouverture des sourds sur le monde… Les permanences en mairie se tiendront les mardis, jeudis et vendredis de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 16 heures. Un e-mail est en service : assolotus/hotmail.com. Lotus est aussi joignable au 03.44.23.17.82, (téléphone-fax) et au 06.03.47.12.89.

Source : http://www.leparisien.fr © 07 Septembre 2004 à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.