La main des sourds

« Des signes et des mots » à la lingerie de l’Hôtel Dieu

En attendant la mise en place d’un futur Musée, l’association Ferdinand Berthier organise à partir du 13 septembre une exposition très instructive à l’Hôtel-Dieu.

Un exemple de leçon pour la langue des signes

Sous-titrée « Histoire de l’éducation des enfants sourds », l’exposition « Des signes et des mots » a le privilège de lancer la saison des expos organisées par la municipalité de Louhans-Châteaurenaud.
Et c’est dans le cadre de la lingerie de ce bel Hôtel-Dieu que les bénévoles de l’association Culture langue des signes Ferdinand Berthier, vont accrocher leur exposition, pratiquement pour la deuxième fois.
On se souvient en effet d’une première exposition mise en place l’année dernière avec pour thème la culture sourde.
A partir du lundi 13 septembre et jusqu’au 19 septembre, c’est un autre thème qui sera abordé sur les différents panneaux : l’éducation des enfants sourds.
Un thème cher à Armand Pelletier, le fondateur de l’association louhannaise présidée aujourd’hui par Michel Moureau. Dans un récent ouvrage, il avait d’ailleurs relaté toutes les peines et les joies liées à son éducation en tant qu’enfant sourd.
Aujourd’hui, les choses ont un peu évolué, dans le bon sens, mais cette exposition permettra de constater combien le changement de point de vue est récent. Elle permettra aussi de montrer comment les sourds, dans leur histoire, on dû se regrouper pour « inventer des formes originales de sociabilité ».
Rappelons que la langue des signes, premier outil de sociabilité pour les sourds, s’est transmise dans la quas-i clandestinité puisqu’interdite depuis 1880, dans les écoles spécialisées. C’est dans les dortoirs, les cours de récréation ou encore autour des stades de sport que les jeunes sourds apprenaient cette langue. de plus en plus apprise aujourd’hui par des entendants.
Sur ces différents panneaux, les visiteurs pourront lire différents documents, témoignages, ou encore quelques iconographies des signes, faisant partie de l’enseignement des sourds-muets.
L’exposition est aussi une nouvelle fois l’occasion de mettre en avant Ferdinand Berthier grâce à qui Louhans est devenu un « haut lieu de l’histoire des sourds », né sourd à Louhans en 1803, cet homme est devenu le symbole de la communauté sourde, bataillant sans relâche pour la reconnaissance de la langue des signes notamment.
L.J.
« Des signes et des mots, histoire de l’éducation des enfants sourds », ancienne lingerie de l’Hôtel Dieu (3 rue du capitaine Vic), du 13 au 19 septembre.

Un article lu : http://www.lejsl.com – 08/09/2004 à Louhans-Chateaurenaud

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.