La main des sourds

Cri de colère international à propos de l’interdiction européenne sur les piles pour aides auditives

Les principales organisations pour personnes malentendantes se sont levées contre les plans du Parlement Européen d’interdire les piles boutons que des millions d’utilisateurs d’aides auditives utilisent chaque jour.

La Commission Européenne a proposé un plan de collecte et de recyclage poussé afin de prévenir la pollution environnementale des métaux lourds suite au dépôt de piles usagées. Cependant, le Parlement Européen a voté pour une interdiction totale du plomb et autres métaux lourds dans les piles. Cette interdiction prohiberait la seule technologie de pile existante pour les appareils auditifs.

Dans une déclaration ferme et conjointe, les directeurs de la Fédération Européenne pour les personnes malentendantes (EFHOH) et la Fédération Internationale pour les personnes malentendantes (IFOH) ont requis que les membres du Parlement Européen prennent en considération les besoins des personnes malentendantes lors de la deuxième lecture de la directive le 2 juillet.

La EFHOH et la IFHOH ont fait part de leur volonté à faire de leur mieux pour supporter tous les efforts effectués lors des collectes et recyclage de piles usagées. « La directive sur les piles va en fait beaucoup plus loin que cela, elle signifierait qu’il n’y aurait plus de piles décentes sur le marché » commentait la déclaration conjointe.

“Nous supportons les efforts faits par les fabricants de piles à diminuer l’utilisation de plomb et autres métaux lourds dans les piles aussi longtemps que la technologie puisse le permettre. Cependant, ceci ne doit pas amener à une diminution de la qualité et de l’efficacité des piles pour appareils auditifs. Cela serait une catastrophe pour les millions d’utilisateurs qui ont une incapacité auditive.”

Un article lu : – 02/07/2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.