Leçons de code de la route pour les malentendants

Karine Cléard « parle » à ses élèves. A droite, Gisèle Buirey

Bel exemple de collaboration entre associations : pour organiser des cours de code de la route à l’intention de jeunes malentendants, en vue de l’examen du permis de conduire, l’ADPEDA, association des Parents d’enfants déficients auditifs, s’est adressée à l’APLS, de Chalon, association pour la Promotion de la langue des signes. Elle-même a contacté la CLSFB, de Louhans, Culture et langues des signes Ferdinand Berthier, qui leur a fourni la traductrice, Karine Cléard. Quant au matériel, projecteur et photos, il a été aimablement prêté par une Auto-École du Creusot.
Les cours se donnent au local d’APLS à Chalon, rue Jules Ferry, toutes les trois semaines depuis Noël, en une journée continue de six heures. Les élèves du groupe (six à huit selon les séances), qui faisaient en moyenne 15 à 20 fautes en septembre, avant les cours spécialement adaptés à leur handicap, sont passés à 6 / 8 fautes en janvier, et à moins de 5 fautes début avril.
Cinq d’entre eux se sont présentés à l’examen jeudi dernier 15 avril et deux ont été reçus, Hervé et Tony.
Rappelons que le rapport rendu au gouvernement le 12 février dernier répertorie 12 contre-indications médicales à la conduite d’un véhicule automobile (cœur, vue, somnolence, psychisme), mais pas la surdité.

Un article lu : Le Journal de Saône et Loire – 20/04/2004 à …. (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.