Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

De l’arbitrage aux sourds-muets

Visiblement très intéressée par le sujet, une jeune fille écoute attentivement les commentaires d’un responsable de l’association des parents d’enfants déficients auditifs en Franche-Comté. « J’adore parler », note Angie Cambourieux, actuellement en terminale ES. « C’est frustrant d’être face à un sourd-muet et de ne pas pouvoir communiquer. J’aimerais apprendre le langage des signes. Je savais déjà signer mon nom, mais pas plus… J’ai appris que des cours étaient donnés à Montbéliard. C’est décidé, je vais m’inscrire ». Comme de nombreux autres lycéens, Angie a trouvé chaussure à son pied. Une bouffée d’oxygène aussi pour les nombreuses associations qui ne survivent que grâce à l’appui de bénévoles.

Un article lu : L’Alsace – 26/03/2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.