La main des sourds

Les enseignants pour jeunes sourds à Rennes

Venus de toute la France, 200 enseignants spécialisés pour jeunes sourds ont participé à une rencontre, samedi à Rennes. Diplômés et formés au sein de l’université de Chambéry, ces professionnels qui dépendent du ministère de la Santé revendiquent une double compétence, dans l’enseignement et l’éducation de la parole.

Or le projet de loi déposé en janvier concernant l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées ne reconnaît pas « le rôle essentiel des 1 800 personnels spécialisés en pédagogie et éducation de la parole ». Inquiets pour l’avenir de leur profession, les enseignants avaient demandé à rencontrer Marie-Thérèse Boisseau, secrétaire d’État, au cours de la journée de samedi. Le rendez-vous a bien eu lieu, mais avec un membre de son cabinet, Xavier Dupont. Une délégation du collectif lui a fait part des propositions de la profession.

Réunis au collège du Vieux-Cours, à Rennes, les enseignants pour jeunes sourds demandent une reconnaissance de leur spécialité.

Source : www.ouest-france.fr © 15 Mars 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.