La main des sourds

Un centre pour allier le geste à la parole

Un Centre de formation à l’apprentissage de la langue des signes va bientôt ouvrir

Henri Varasse et Corinne Dupiellet, unis pour consolider le projet de Centre de formation

Henri Varasse est sourd depuis sa plus tendre enfance, conséquence d’une mauvaise méningite. Après avoir d’abord officié comme peintre en bâtiment, ce Pennois d’origine a souhaité se consacrer à l’apprentissage de la langue des signes. Il a ainsi enseigné durant dix-sept ans à l’Institut de recherche et d’application des signes à Toulouse avant d’être licencié. C’était il y a trois ans. Depuis, il n’a eu de cesse de réfléchir à comment démocratiser et dynamiser la langue des signes sur le Lot-et-Garonne. Germa alors l’idée de créer un Centre de formation à l’apprentissage de ce langage à Villeneuve. Grâce à l’aide de la boutique de gestion AILE qui se démène pour obtenir des subventions, et au soutien de Corinne Dupiellet de l’association SPPS (Service pour la promotion professionnelle des sourds) dont le rôle est de faciliter l’insertion des sourds en entreprise et de leur servir d’interprète, le projet est en passe d’être définitivement bouclé.

Tout public. Le Centre de formation, qui va être basé à la Pépinière des entreprises au Marché Gare, a pour vocation d’accueillir tout public : sourds, malentendants et entendants de plus de 18 ans. Henri Varasse, seul professeur, adaptera ses cours en fonction. « Mon seul moyen d’expression, c’est le geste, dit-il. La difficulté pour les élèves sera d’associer un geste à un mot. Pour les y aider, je leur donnerai des exemples visuels. Je crois que c’est dans l’effort que l’on fait pour essayer de comprendre que l’on retient le mieux. En aucun cas donc, je ne parlerai ni n’écrirai. »
Selon Henri Varasse, ce n’est qu’au bout de trois mois que l’on peut commencer vraiment à parler la langue des signes. Pour y parvenir, le formateur propose des stages intensifs de 6 à 7 heures par jour ou des cours hebdomadaires le mardi et jeudi. Des leçons par groupes de douze personnes maximum qui, dans les deux cas, allient la théorie à la pratique. Comme il s’agit d’un Centre de formation, toute une palette de tarifs et possibilités de financement sont proposés.
Pour tout renseignement, contacter par SMS Henri Varasse au 06.84.58.76.49 ou Corinne Dupiellet au 06.83.46.62.31.

Un article lu : Sud ouest – 27/01/2004 à Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.