La main des sourds

La mairie de Toulouse rend accessible aux sourds son site Internet

A Toulouse sont recensées près de 200 personnes sourdes s’exprimant en Langues des Signes Français (LSF). 60 à 80 % d’entre elles sont confrontées à des problèmes d’illettrisme et une sur deux ne trouve pas d’emploi, souligne la mairie.
Pour lutter contre les situations d’exclusion que cela peut générer, la mairie de Toulouse a souhaité renforcer l’accessibilité de ses services. Depuis le 26 janvier, elle propose donc sur son site le système produit par la Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) WebSourd. Certaines démarches administratives, comme la reconnaissance d’un enfant naturel ou l’inscription sur les listes électorales, sont d’ores et déjà accessibles au moyen d’un interprète en ligne en visioconférence.
Cette solution, qui exploite les techniques multimédia et les ressources d’Internet, devrait ainsi faciliter les démarches administratives.Un système qui, selon les vœux du secrétaire d’État à la réforme de l’État, devrait être développé. Henri Plagnol devrait par ailleurs proposer la semaine prochaine un schéma directeur de l’administration électronique.
Toulouse est la première mairie à mettre en place ce système de traduction en langage des signes, déjà expérimenté par plusieurs caisses d’allocations familiales.

Un article lu : Actualités Sociales Hebdomadaires27/01/2004

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.