L’Amicale des sourds se souvient de Colette Ceffa

De nombreuses personnalités étaient présentes lors de cette journée dont Isabelle Malaurie, présidente de FSSF ; Jean-François Le Berre, président de la Ligue sportive de l’Ouest ; Sébastien Chavignon, représentant Eric Jean (excusé), président de la section sportive de Caen ; Pierre Adeline, président du Gadan et Virginie Cronier, présidente de l’Amicale des sourds de Caen.

Samedi, l’Amicale des sourds de Caen a organisé, au Centre de rééducation de l’ouïe et de la parole (Crop), une commémoration à la mémoire de Colette Ceffa.

C’est bien connu, les personnes qui présentent un handicap attachent plus d’importance que d’autres à telle ou telle personne qui leur apporte une aide, un plus, leur permettant d’évoluer dans la vie courante. C’est pourquoi, samedi dernier, ils étaient presque une centaine, parents, amis et personnalités, à commémorer le 10e anniversaire de la disparition de Colette Ceffa.

Colette Ceffa, issue d’une famille sourde, s’est dévouée entièrement à la vie associative (parents et enfants), en militant pendant de nombreuses années pour le sport au niveau des sourds ; tout d’abord en tant que secrétaire de l’Amicale des sourds de Caen, ensuite présidente de la section sportive de Caen, présidente de la section sportive de la Ligue de l’Ouest, et, pendant les deux années qui ont précédé sa disparition (en 1993, à l’âge de 47 ans), remplissant les fonctions de trésorière, puis vice-présidente de la Fédération sportive des sourds de France (FSSF).

Au cours de cette journée, les participants ont aussi rendu hommage à François Bernard, ex-président de la section sportive des sourds de Caen et ex-membre de la Ligue de l’Ouest.

Source : www.ouest-france.fr © 26 Décembre 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.