Alain QUINQUIS, présenter sa candidature sur la liste des Verts pour représenter les Sourds aux élections régionales de mars 2004

L’Amicale des Sourds du Finistère a le plaisir et l’honneur de voir l’un de ses adhérents, Alain QUINQUIS, présenter sa candidature sur la liste des Verts pour représenter les Sourds aux élections régionales de mars 2004 dans le Limousin.

Pour la première fois en France, un Sourd signant représentera la communauté sourde à des élections ! ! ! !

Alain Quinquis a demandé que, partout en France, la campagne électorale des VERTS soit interprétée en LSF.

Il espère avoir le soutien des Sourds brestois, bretons, limousins et de toute la France dans ses revendications qui intéressent tous les Sourds souhaitant la reconnaissance officielle de leur langue : la place de la LSF dans l’éducation, la formation, l’information, la vie sociale et culturelle…

Communiqué d’Alain QUINQUIS :

Pour que les Sourds soient respectés, écoutés et représentés,

Pour la reconnaissance de la LSF, langue spécifique des Sourds,

Pour le droit des Sourds à l’information, à l’éducation bilingue, à la formation et à la culture,

Pour la participation entière et active des Sourds à la vie de la société,

Pour une véritable égalité des chances et la lutte contre toute discrimination,

Je présente ma candidature aux élections régionales des 21 et 28 mars 2004 au Conseil Régional du Limousin (région de Limoges) sur la liste des Verts,

Et je remercie d’avance tous les Sourds qui voudront bien m’apporter leur soutien.

Alain QUINQUIS (Brive – 19)

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

Pour les Associations de Sourds et les individuels qui souhaitent lui apporter leur soutien, voici un modèle de lettre à envoyer à :

Monsieur Alain QUINQUIS

5, rue Salles

19100 BRIVE

Monsieur,

Heureux de pouvoir enfin compter parmi nous un représentant à une élection, nous vous apportons notre soutien pour défendre nos droits de citoyens sourds afin :

– que nous ayons le droit de pratiquer normalement notre langue, la Langue des Signes Française (LSF), partout en France,

– que les enfants sourds bénéficient d’un enseignement en LSF,

– que par la pratique et la diffusion de notre langue nous ayons accès à l’éducation, à la formation, à la connaissance et à l’information qui nous permettront d’exercer pleinement nos droits et nos devoirs de citoyens français.

Vous remerciant de votre engagement porteur d’espoir, Nous vous adressons nos vœux de réussite dans votre entreprise de défense des droits des Sourds, et nous vous assurons de notre confiance.

Merci à L’Amicale des Sourds du Finistère pour Info! – 22/12/2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.