Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Embarras autour de la surdité supposée du président

Face aux nombreux articles de presse, les membres de l’équipe Raffarin font la sourde oreille. Mais Roselyne Bachelot est passée par là, avant que l’Elysée ne démente mollement.

Interrogée mercredi matin sur RTL au sujet de la rumeur selon laquelle Jacques Chirac porterait depuis plusieurs semaines un appareil auditif, Roselyne Bachelot, manifestement amusée, a confirmé d’un simple : “Il me semble que oui”.

Quelques heures plus tard, brusque changement de tonalité. A l’issue du conseil des ministres, la ministre quittait l’Elysée “le visage fermé, sans un commentaire, malgré les questions pressantes des journalistes”, selon une dépêche de l’agence Reuters. Dans l’intervalle, le courroux présidentiel se serait-il abattu sur la ministre de l’Environnement ? “Aucun commentaire”, a répondu Jean-François Copé, le porte-parole du gouvernement, avant d’ajouter, sûr de lui : “Il n’en porte évidemment pas”.

Interrogés à leur tour, d’autres ministres ne se sont guère montrés plus charitables envers la ministre. “Elle a une bonne vue parce que moi je ne l’ai pas vu. Mais je ne regarde pas beaucoup ces choses-là”, a lancé Patrick Devedjian, le ministre délégué aux Libertés locales qui juge le sujet “assez détestable”. Même dégoût pour le ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon : “Cela ne me regarde pas et je ne me permettrais pas de faire des réflexions désobligeantes”.

Bon pour “la cause des malentendants”…

Un rien zélote, François Fillon a cru bon d’affirmer que si Jacques Chirac fait parfois répéter une phrase à son interlocuteur, c’était davantage pour lui prouver l’inconsistance de son propos que le signe d’une oreille défaillante. Un de ses collègues s’est montré moins péremptoire. Chirac appareillé ? Pour Henri Plagnol, secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, l’information n’aurait “rien de surprenant”. Et d’insister sur l’intérêt positif que l’information pourrait apporter “à la cause des malentendants”… Rien que ça.

Face à ces polyphonies du plus mauvais effet, l’Elysée s’est finalement décidée à réagir. Après avoir gardé le silence durant près de quinze jours, l’entourage de Jacques Chirac s’est résigné à communiquer. Une réponse mi-chèvre mi-chou. “Le président n’est pas appareillé et s’il a testé un appareil, un jour, pour son confort, visiblement cela n’a pas été concluant”, a dit à l’AFP un proche du président. Jacques Chirac fêtera ses 71 ans le 29 novembre.

Source: LCI – 19 / 11 / 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.