Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

20 millions pour les aides auditives

Les fournisseurs de services d’aides auditives vont recevoir un investissement supplémentaire de £9 millions de la part des autorités écossaises. Selon le ministre de la santé, Tom McCabe, l’investissement total pour lutter contre la déficience auditive, pour les cinq prochaines années, monte à £20 millions.

«La déficience auditive touche 15% de la population et nous devons donc prendre des initiatives afin de diminuer les problèmes qu’elle engendre,» explique Tom Mc Cabe. «Le but est que toute personne qui a besoin d’un appareil auditif puisse en avoir un qui réponde à ses besoins. Il doit être proprement ajusté et recevoir une aide leur permettant d’utiliser leur appareil le mieux possible.»

En Ecosse, plus de 170.000 personnes dépendent des aides auditives du Service de Santé National (NHS).

L’Institut Royal National pour les Personnes Sourdes (RNID) a accueilli la nouvelle avec plaisir et indiqua que ceci permettrait de fournir plus de personnes avec des aides auditives numériques. Maggie Williams, directrice de la RNID en Ecosse dit: «C’est tout simplement excellent que les autorités décident d’allouer une subvention supplémentaire. Cela va permettre aux patients de bénéficier d’aides auditives numériques fournies par des services de santé modernisés.» La RNID estiment que les appareils auditifs numériques peuvent améliorer la capacité auditive d’un patient de 40%.

En plus des £9 millions, les autorités avaient déjà accordé £8 millions en février 2003 afin de mettre en place les recommandations faites par un rapport de l’Institut de la Santé Publique en Ecosse (PHIS) sur les services audiologiques de la NHS. La NHS écossaise a également reçu £1,5 millions en janvier et £750.000 en avril 2002 imputé aux services audiologiques.

Source: BBC News – 01 / 10 / 2003 à Écosse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.