Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Il n’y a aucun interprète dans le département

Les sourds veulent se faire entendre

Marc Martin, Yves Geret, vice-président, Annie Salvin secrétaire adjointe, Violette Geret, secrétaire et Patrick Le Coz, président de l’association des sourds et malentendants de Cornouaille.

Les sourds et malentendants de Cornouaille en ont assez ! Malgré leurs efforts pour demander la reconnaissance de leur handicap et de leurs droits, ils ne sont pas entendus des élus et des pouvoirs publics.

Dans une petite salle de la maison des associations, le vice-président de l’association des sourds et malentendants de Cornouaille prépare l’assemblée générale. Faute d’un interprète maniant la langue des signes, le dialogue est impossible. Cette situation, les sourds et malentendants la vivent quotidiennement. La prise de conscience de leur handicap par la population n’est pas à la mesure des difficultés qu’ils rencontrent. Et c’est bien ce qui pose problème.

« Il n’y a pas d’interprète dans le département, regrette Patrick Le Coz, président de l’association. Lorsqu’il y a des réunions d’information qui nous concernent, nous devons en payer un. Et c’est très cher… » Par exemple, il y a quelques semaines, le CCASS avait invité les sourds et malentendants de Cornouaille. Le but était de faire le point sur les besoins de l’association. « Mais il n’avait pas prévu d’interprète… »

Régulièrement, l’association interpelle les élus. En juin dernier, la députée Marcelle Ramonet a noté leurs revendications. « Mais les choses n’avancent pas, regrette Patrick Le Coz. Nous sommes souvent très déçus de nos rencontres avec les élus. Il faudrait qu’ils essayent vraiment de comprendre notre handicap. » Au printemps 2004, l’association envisage de se rendre à l’assemblée nationale et au sénat. À l’invitation de la députée. « Mais nous n’irons à Paris que si nous avons un interprète… »

Source : www.ouest-france.fr © 13 Octobre 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.