La main des sourds

Sorte en mer pour des sourds et des malentendants

“Faire découvrir ou redécouvrir le milieu marin et procurer d’autres sensations visuelles, olfactives et tactiles”. Tel était l’objectif du Rotary-Club de Saint-Paul la Baie en organisant une sortie en mer ce dimanche à l’attention d’un groupe de sourds et malentendants de toute l’île.

Une cinquantaine d’enfants et adultes étaient invités à cette “virée à bord du Grand Bleu” à la découverte du grand large et du fond marin. Pour certains, c’était le “baptême du feu sur l’eau”. Même s’ils ne pratiquent pas le langage courant, il était facile de lire la satisfaction sur leur visage au retour.
La commission d’actions d’intérêt public du Rotary-Club de Saint-paul n’en est pas à son coup d’essai. Depuis bien longtemps déjà, l’association œuvre en faveur des personnes handicapées physique. Elle est même intervenue en direction des handicapés malgaches. Dans le cadre de la Journée mondiale des sourds, le Rotary a donc monté une opération destinée à ceux qu’on appelle plus communément les malentendants. “Par ce biais, nous souhaitons mieux faire connaître la communauté des sourds”, souligne Émile Viracaoundin.
La sortie en mer était précédée d’une rapide présentation du port de plaisance de Saint-Gilles. Infrastructure portuaire qui ne serait plus tout à fait aux normes à en croire l’un des deux guides présents, évoquant les “pontons fixes avec des planches abîmées”. “À l’exemple du port de plaisance de Sainte-Marie et Saint-Pierre, ce ponton devrait être plus mobile”, laisse-t-il entendre. Toutes les explications étaient bien sûr traduites – par des interprètes hautement qualifiés – en langage des signes. Tout comme les commentaires à bord du Grand Bleu où Bruce Cauvin, infatigable éco-garde du Parc Marin, a pris place lui aussi. Au sein de l’association, on ne compte plus ses dimanches. Surtout lorsqu’il s’agit d’initier et de sensibiliser le public à la protection du lagon. Et pendant que les plus grands prenaient l’air du grand large, les enfants faisaient le tour des bassins de l’aquarium de Saint-Gilles-les-Bains, avant de se retrouver tous ensemble pour un repas commun. C’est bien sûr le Rotary qui a tout pris à sa charge…

Source : Clicanoo.com – 24/09/2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.