La main des sourds

Une rentrée sous le signe de la nouveauté à la maison des jeunes

L’année dernière, ils étaient plus de 700, de 6 à 75 ans, à participer aux différentes activités proposées par la maison des jeunes et de la culture d’Albi. Depuis lundi les inscriptions sont rouvertes pour les anciens adhérents, et à partir du 8 septembre, les nouveaux pourront à leur tour choisir parmi plus d’une vingtaine d’activités dont 9 créations d’ateliers.

La MJC a souhaité développer des activités accessibles aux handicapés. «Nous voulions travailler avec les sourds et les malentendants. La proposition de François Cailleteau d’animer un atelier de théâtre spécialisé en langue des signes étaient tout à fait bienvenue», explique MIchel Pradel, directeur adjoint de la MJC. Cet atelier, réservé aux adultes bien ou malentendants, se déroulera le vendredi de 20h30 à 22 heures, à partir du 19 septembre 2003.

Autre nouveauté de la rentrée, à l’image de la formule proposée par l’office municipal des sports, la MJC propose désormais des thèmes multiples regroupées en modules, le samedi de 10 heures à 12 heures. L’activité sera pratiquée pendant 6 semaines, et changera chaque trimestre. Au programme, la calligraphie latine à la plume sergent major, l’art postal pour confectionner des lettres et objets à glisser dans une boîte aux lettres, et un module sur l’art d’aujourd’hui, pour un voyage dans les XIXe et XXe siècles.

La MJC a décidé cette année de mettre le conte en lumière, avec un nouvel atelier proposé aux enfants à partir de 8 ans (mercredi de 9h30 à 10h30), animé par la conteuse Eva Hahn. Et le 4 octobre, une «Nuit du conte» devrait embarquer petits et grands jusqu’à l’aube dans la magie des légendes du monde.

DES LOCAUX MUNICIPAUX
Avec la fermeture définitive de l’auberge de jeunesse et de l’espace restauration en août dernier, la MJC a décidé de redéployer ses activités, en profitant des nouveaux espaces disponibles. La ville d’Albi, qui devrait devenir sous peu propriétaire de l’ensemble du bâtiment, a également racheté des locaux voisins.

«Nous avons plein de projets en liaison avec le service culturel et le pôle jeunesse de la ville» ajoute Marie Pérille qui gère désormais un budget entièrement consacré à l’animation, environ 380.000 € (2,5MF), dont 40% financés par la ville. Jusque là association indépendante, c’est en partenariat étroit avec la municipalité que la MJC va désormais fonctionner.

Des activités pour petits et grands
Au menu des ateliers: théâtre enfants et adultes débutants et confirmés, atelier en langue des signes pour adultes sourds et malentendants ; arts plastiques dès 6 ans et pour adultes débutants ou confirmés ; éveil musical de 6 à 9 ans, cours de guitare (acoustique, électrique, basse), de batterie, percussions, chant et improvisation, photo , danse (africaine et hip-hop).

Inscriptions pour les nouveaux adhérents dès le 8 septembre à la MJC, 13 rue de la République, tel : 05 63 54 20 67.

Source : Martine LECAUDEY – 12/09/2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.