Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

L’histoire de la culture sourde est internationale

Une centaine de sourds se sont retrouvés samedi, à Louhans, à l’occasion d’un congrès international tenu à Paris. Et tous ont profité de la visite pour découvrir la vie de Ferdinand Berthier.

Les visiteurs ont découvert la vie et l’œuvre de Ferdinand Berthier grâce au travail de l’association de Louhans et d’Armand Pelletier en particulier

Le fondateur de la société universelle des sourds-muets, l’inventeur de la langue des signes française et le premier sourd-muet à appartenir à la Légion d’honneur est Louhannais,
Ferdinand Berthier, car c’est de lui qu’il s’agit a été découvert par une centaine de sourds venus de France mais aussi d’Europe et des États-Unis, assister à un congrès international portant sur l’histoire de la culture sourde.
Pendant toute la journée de samedi, ces personnes ont donc appris énormément de chose sur la culture sourde française.
Ils ont surtout assisté à la concrétisation de l’énorme travail entrepris depuis 1995 par Armand Pelletier, l’incontournable personnage de l’association Culture langue des signes Ferdinand Berthier.
Aujourd’hui, c’est Michel Moureau qui est le président de cette association dont l’action dépasse largement les limites de la commune de Louhans.
Après une visite de la ville et guidés par Armand Pelletier, les visiteurs se sont arrêtés longuement devant le buste de Ferdinand Berthier.
Ils ont ensuite rejoint l’Hôtel Dieu où se déroule jusqu’au 11 juillet l’exposition sur l’histoire de la culture sourde.
Une exposition qui est en fait, un avant-goût du futur musée qui prendra place dans les murs de l’Hôtel Dieu.
Adjointe à la culture, Marie-Claude Jarrot a effectivement confirmé la mise en place de ce musée qui permettra d’accueillir des expositions bien évidemment, mais aussi des conférences.
Un peu plus tard, l’élue louhannaise confiait qu’elle misait sur un lancement des travaux d’ici 2007.
Une bonne nouvelle pour toute l’association Ferdinand Berthier, mais aussi pour l’ensemble des sourds présents, admiratif devant ce projet qui est, pour l’instant, unique en France. « Même si nous sommes en 2003, les sourds restent encore bien isolés confie l’un des visiteurs. Alors voir le travail de cette association, et apprendre qu’un musée, consacré à la culture sourde, sera construit ici, dans ce magnifique endroit, ça fait chaud au cœur. »
Quelque temps après cette inauguration officielle, tous se sont retrouvés au Palace Pierre Provence pour évoquer le bilan et la journée mais aussi parler de la suite du programme.
En effet, le dimanche, les visiteurs se sont rendus en Isère à La Balme-les-Grottes, lieu où a vu le jour Laurent Clerc.
Autre précurseur de la culture sourde, ce Français est très connu aux États-Unis. c’est lui qui a notamment fondé l’université américaine des sourds.
Et à Louhans, un grand gaillard blond au fort accent anglais, représentait ce célèbre Laurent Clerc : Laurent Clerc-Holt, 7e génération de la famille.
En quelque sorte, l’invité d’honneur de ce grand rendez-vous qui permet aux sourds de communiquer leur culture à un large public.

Source : Le Journal de Saône et Loire – 07/07/2003 à Louhans

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.