Mise en place d’une unité régionale d’accueil et de soins pour personnes sourdes

En avril 2003, une unité d’accueil et de soins pour personnes sourdes et malentendantes a été créée au CHU de Rennes, dans le service ORL du Pr Julien Bourdinière, sur le modèle de celle de la Pitié-Salpêtrière et à la demande des sourds de région. Cette unité est composée d’une équipe ressource bilingue comprenant un médecin généraliste praticien hospitalier, une secrétaire, une aidesoignante sourde et un interprète. À terme, douze unités sont prévues pour couvrir l’ensemble du territoire français.

Pourquoi l’ouverture d’une telle unité?

En 1995, sur l’insistance des milieux associatifs sourds, une consultation médicale en langue des signes française (LSF) est mise en place à la Pitié-Salpêtrière, dans le service de médecine interne du Pr Herson, grâce à des crédits fléchés de lutte contre le SCD-,~-Lés prëmiers cas de SIDA dans la population sourde ont été révélateurs des problèmes spécifiques rencontrés par les sourds dans l’accès aux soins et aux informations médicales. Les problèmes de communication et de compréhension ont de nombreuses conséquences, notamment le risque de méconnaissance des épidémies par une difficulté d’accès aux messages de prévention, la faible connaissance en matière de santé, le risque de manquements dans l’adhésion aux soins, d’erreurs dans l’observance des traitements, et l’appauvrissement voire l’impossibilité des échanges soignants/sourds. Le succès de l’expérience de la Salpêtrière a démontré la réalité des besoins qu’il était difficile jusqu’à présent de mesurer. Dès lors, l’expérience de la Pitié Salpêtrière a été reconnue et encouragée et a servi de modèle pour la création d’unités de soins pour sourds au sein des CHU. Une unité de recherche linguistique appliquée au champ de la santé et à laquelle participent les professionnels de santé bilingues est créée. Des signes sont à inventer pour pouvoir “dire la santé en langue des signes”.

Comment se décline l’activité médicale au sein de l’hôpital?

L’unité régionale proposera :

• des consultations de médecine générale en langue des signes. Celles-ci ont lieu dans le service ORL le mardi matin de 8h 30 à 11h 30, le jeudi de 10h à 13h et de 17h à 19h. Lors de ces consultations, l’accueil et l’accompagnement éventuel pour des examens complémentaires sont assurés par une professionnelle sourde ;

• des consultations en langue des signes au centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) un mardi tous les quinze jours de 15h 30 à 17h 30;

• l’accompagnement par un interprète professionnel pour les consultations spécialisées dans toutes les spécialités. Ces rendez-vous peuvent être demandés par le médecin traitant du patient, le médecin de l’unité ou le patient lui-même ;

• l’accueil, l’accompagnement et le suivi du patient au cours de l’hospitalisation (sur les trois sites du CHU). Les hospitalisations sont faites dans les différents services en fonction des pathologies. L’équipe bilingue intervient à la demande des services dans le but d’améliorer la prise en charge. À l’admission, l’équipe de l’unité se déplace auprès du patient pour établir un bilàn communicationnel” et évaluer les besoins et les demandes. En fonction de ce bilan, et selon les besoins du service, l’aide-soignante de l’unité peut rester dans le service pour renforcer l’équipe habituelle et jouer ainsi,

en plus de son rôle de soignante, un rôle de médiatrice entre le patient et les soignants. Le médecin bilingue participe au suivi dans un rôle de médiation entre les médecins et les sourds et de reprise des informations ;

• l’organisation de réunion d’informations médicales à thèmes auprès du public sourd.

La mise en place d’un réseau intra hospitalier (équipe ressource) est également un des objectifs de développement de l’accès aux soins des personnes sourdes. Des possibilités de formation à la langue des signes seront offertes aux soignants dans les différents services.

Une vocation régionale

De part sa vocation régionale, l’hospitalisation des patients sourds de la région Bretagne pourra se faire préférentiellement au CHU de Rennes. L’unité devra participer à la mise en place du réseau de soins au niveau de la région : réseau ville, hôpitaux, cliniques, travail en collaboration avec les différents partenaires concernés (associations, CIS, services de suite des écoles, etc.)

Dr Isabelle Ridoux

Uriné d’accès aux soins des personnes sourdes Service ORL du Pr Julien Bourdinière Pavillon les Marronniers Hôpital Pontchaillou

Responsable de l’ unité : Dr Isabelle Ridoux

Poste 87361

Tél : 02.99.87.82.30 – Fax : 02 99 87 82 29

Secrétariat : poste 81230

Source: CHU RENNES – 00/06/2003 à Rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.