Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Consultation en langue des signes pour des patients sourds à l’hôpital

Des consultations médicales en langue des signes sont proposées depuis janvier aux patients sourds, dans un hôpital de Marseille, pour la première fois en Provence-Alpes-Côte d’Azur, a annoncé lundi l’Assistance publique-hôpitaux de Marseille (APHM).
En trois mois, une soixantaine de personnes sourdes ont déjà consulté le médecin généraliste “signeur” de l’hôpital de la Conception. Le Dr Jean Dagron a ainsi pu parler clairement de leur traitement à “des patients atteints de pathologies importantes, dans une langue qu’ils comprennent parfaitement”,
dit-il. Il a également reçu “les parents sourds d’un enfant entendant qui souhaitaient comprendre ce que l’on faisait à leur fils” ou bien encore “des femmes enceintes”.
“Les sourds depuis l’enfance, même s’ils s’expriment oralement dans la vie quotidienne, préfèrent, quand ils sont malades, une langue sans obstacle pour eux, la langue des signes française, qui peut tout exprimer”, souligne le Dr Dagron. “Même lorsqu’elle lit parfaitement sur les lèvres, une personne sourde ne peut comprendre que 30% du message et très peu de sourds maîtrisent complètement le français oral”, ajoute-t-il.
L’équipe de professionnels “signeurs” de la Conception – composée d’un médecin, d’une d’éducatrice, d’une interprète et d’une infirmière – est mobile. “Elle peut être contactée à tout moment pour des demandes diverses: annonce de maladies graves, explication de soins complexes, patients
hospitalisés”, explique l’AP-HM. Deux jours par semaine, l’interprète professionnelle est disponible pour accompagner les patients aux consultations de spécialités.
Ce “pôle bilingue” est le dixième créé en France. L’hôpital parisien de la Salpetrière, pionnier en 1995, a donné 3.800 consultations en langue des signes en 2001.

Source : AFP – 31/03/2003

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.