La main des sourds

La ville doit réintégrer le jardinier sourd

SIX MOIS APRÈS sa révocation de son poste de jardinier à la mairie d’Aulnay-sous-Bois, Michaël Dijoux, un jeune sourd de 28 ans, pourrait bien être réintégré dans ses fonctions. Du moins, c’est ce qu’un conseil de discipline de recours a ordonné à la municipalité le 27 février dernier. L’affaire remonte au 6 juin de l’année dernière. Le jardinier sourd, au service de la mairie depuis sept ans, frappe un collègue pour une sombre histoire de partage de fleurs destinées à orner les massifs. Michaël reconnaît les faits mais nie avoir provoqué la bagarre. Son retour inquiète en mairie Il faut dire que, depuis octobre 2001, le jeune sourd a été mis en quarantaine par toute son équipe, qui s’est engagée dans une pétition à « refuser tout contact avec lui désormais » dénonçant son comportement « agressif », « indifférent », ainsi que ses absences. Un premier conseil de discipline propose de le suspendre quatre mois durant. Un avis consultatif qui ne sera pas suivi par le maire qui révoque Michaël, le 16 août dernier. « Cette fois-ci, le maire sera obligé de suivre la décision du conseil de recours du 27 février qui a prononcé une suspension de six mois mais exigé une réintégration », explique Gérard Dizazzo, secrétaire du syndicat FO des communaux d’Aulnay. Du côté de la municipalité, la nouvelle ne ravit guère. « Nous sommes très inquiets pour sa propre sécurité car ses anciens collègues sont toujours remontés contre lui. Nous craignons aussi pour le bien-être de nos agents, car Michaël est une personne violente », insiste Michèle Chesbeuf, directrice générale des services municipaux. Selon elle, la réintégration n’est pas l’unique solution qui s’offre à la mairie. « Nous pouvons toujours porter cette affaire devant le tribunal administratif afin d’obtenir sa révocation. Nous n’avons pas encore tranché sur ce que nous allons faire », confie la directrice préoccupée. Le jardinier sourd, actuellement au chômage, devrait être fixé sur son sort dans les semaines à venir. AULNAY-SOUS-BOIS, MERCREDI MIDI. Michaël, un jeune sourd de 28 ans, – entouré des deux syndicalistes FO qui l’ont aidé à obtenir sa réintégration – avait été révoqué en juin de son poste de jardinier à la mairie pour avoir frappé un collègue.

Source : http://www.leparisien.fr © 14 Mars 2003 à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.