Pour la première fois à Paris, un centre juridique pour sourds

Une plate-forme juridique mise en place par la mairie de Paris, où sourds et malentendants parisiens seront reçus par une juriste spécialisée dans la langue des signes, ouvrira ses portes vendredi, a-t-on appris mercredi auprès de la municipalité.

Le maire PS Bertrand Delanoë, son adjointe chargée des handicapés Pénélope Komitès (Verts) et le maire PS du IXème Jacques Bravo inaugureront jeudi cette structure inédite en France, voire en Europe.

Tous les jours, sans rendez-vous, les sourds et malentendants pourront bénéficier d’une consultation gratuite en langue des signes française concernant leurs contrats, emploi, divorces…, en bref tous les actes administratifs.

Cette plate-forme juridique sera sise dans la mairie du IXème arrondissement. Elle travaillera en réseau avec les associations et centres médico-sociaux qui s’occupent des handicapés auditifs.

Elle est susceptible d’intéresser une population estimée à 150.000 personnes et qui est “une des plus exclues, des plus atteintes par l’illettrisme, sans accès au droit”, a déclaré mercredi Mme Komitès.

Ses services préparent aussi l’équipement des mairies d’arrondissement en bornes magnétiques permettant l’audition des personnes appareillées, ainsi que la formation des personnels d’accueil municipaux en langage des signes.

Le IXème arrondissement, qui abrite plusieurs institutions pour sourds, va aussi accueillir prochainement dans l’ancien théâtre du Grand guignol, rue Chaptal, le Centre international d’art et de culture des sourds.

26/06/2002 à PARIS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.