Un sourd à l’honneur : hommage à Paul Burckel

Décédé le 12 juin 2001, Paul Burckel, président fondateur de l’Amicale des sourds du Finistère, seul sourd français engagé dans les Forces navales françaises libres, a reçu un vibrant hommage à l’occasion de l’anniversaire de sa mort, hier samedi.

«Nous sommes tous fiers du fondateur de notre amicale, qui nous sert de référent tellement il a marqué de son empreinte l’association qu’il a créée d’abord chez lui. Et après deux ans de fonctionnement, il a obtenu le local de la rue du Dauphiné», indique le président Lionel Cloitre.

Un vibrant hommage

Le matin, une stèle à son effigie a été inaugurée au local de Bellevue, en présence de Patricia Adam, vice-présidente du conseil général, Jacqueline Héré, adjointe au maire de Bellevue, M. Ligier, président national du Mouvement des sourds, les membres du conseil d’administration de l’amicale, autour de leur président, Marcel Heuzel, compagnon de Paul Burckel en Angleterre, durant la Seconde Guerre mondiale. Le Brestois s’est engagé en 1940 dans les Forces navales françaises libres, malgré son lourd handicap. «Je l’ai côtoyé journellement jusqu’en 1945 et je puis affirmer que c’était un homme remarquable, qui a fait l’admiration de tous par son courage, sa volonté, son comportement», indique Marcel Heuzel. Une très belle exposition, qui s’est déroulée dans l’établissement de l’Estran Charles-de-Foucauld, rue de Quimper, l’après-midi, a retracé les différents moments de la vie de marin du Brestois. En outre, une vidéo, différentes pièces de théâtre interprétées par les amicalistes et quelques prises de paroles des responsables ont permis de juger du dynamisme du mouvement. Un repas regroupant une centaine de convives devait clore cette journée d’hommage à un homme très actif durant la Seconde Guerre mondiale et dans son rôle associatif ensuite.

Source : http://www.letelegramme.com © 16 Juin 2002 à Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.