La main des sourds

National de pétanque des sourds à la Cavale-Blanche

Le sport pour parler ensemble

Le complexe sportif de la Cavale-Blanche accueillait ce week-end le championnat fédéral de pétanque des sourds, organisé par l’amicale des sourds de Brest.

Le rendez-vous était propice aux silences et n’avait rien à voir avec le handicap qui touchait les participants, tous sourds et muets. Pour les 68 équipes en triplettes seniors et les 20 équipes doubles féminines, l’heure était jusqu’au dimanche midi à la concentration. Ils disputaient le championnat fédéral qui réunit une fois par an tous les clubs de France dont Nîmes, Albi, Tours, Chambéry. Au total, on pouvait compter sur plus d’une centaine de participants.

Si les sportifs en compétition venaient pour la première fois à Brest, c’était aussi une première pour les arbitres finistériens de la ligue, Jacques Rosec et Stéphane Divy : « Nous avons vite trouvé des gestes adaptés pour communiquer et cela se passe bien, explique l’arbitre. Au-delà du plaisir, le sport est un bon moyen d’intégration et nous remercions Roger Magueur, le président brestois de nous avoir accueilli cette année », commentera, via une traductrice, Jacky Procot, directeur technique adjoint fédéral de pétanque.

Première brestoise pour le club AS Brest 29, section pétanque, basé 1, rue du Dauphiné.

Source : www.ouest-france.fr © 6 Juin 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.